samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Un projet de loi pour interdire les activités des journalistes...

Iran – Un projet de loi pour interdire les activités des journalistes et écrivains accusés de sacrilège

Un groupe de députés du parlement des mollahs a présenté un projet de loi dont le but est d’interdire les activités des journalistes et écrivains « notamment ceux qui ont commis des sacrilèges ».

CNRI – Un groupe de députés du parlement des mollahs a présenté un projet de loi dont le but est d’interdire les activités des journalistes et écrivains « notamment ceux qui ont commis des sacrilèges ».

Les nouvelles concernant ce projet de loi, « examiné en double urgence » au parlement des mollahs, ont été publiées le jeudi 22 janvier par des médias officiels en Iran.

Ce projet de loi a été approuvé par le « Conseil des gardiens », un organe de surveillance et de contrôle du parlement des mollahs, composé de 6 mollahs nommés par le guide suprême du régime.

Selon le journal Chargh, le mollah Hamid Rassaï, un député proche d’Ali Khamenei (le guide suprême du régime), a déclaré : « Cette loi permettra au gouvernement d’interdire le travail de certains journaliste et écrivains, notamment ceux qui ont commis des sacrilèges. »

La semaine dernière, le journal « Mardom Emrouz », proche de la faction d’Hassan Rohani, a été interdit. Les analystes disent que l’objectif du projet de loi est notamment d’interdire les acticités des journalistes travaillant dans ce type de journaux. Aucun de ces journalistes de « Mardom Emrouz » n’est un opposant politique, mais le régime des mollahs reproche à ces journalistes d’avoir écrit dans le passé quelques articles légèrement critiques à l’égard du régime. Même ces critiques légères ne sont pas tolérées par la dictature religieuse au pouvoir en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe