jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran - The Sunday Telegraph : The Sunday Telegraph : Rohani «...

Iran – The Sunday Telegraph : The Sunday Telegraph : Rohani « le réformiste » a encore une fois berné l’Occident

CNRI – Le Sunday Telegraph, dans son numéro du 1er décembre, a publié une tribune de Christopher Booker sur les tromperies Rohani, le président du régime iranien.

 The Sunday Telegraph écrit :

L’un des contes de fées les plus dangereux de notre temps, populaire auprès des hommes politiques et des journalistes, c’est que le nouveau président de l’Iran, le Dr Hassan Rohani, est en quelque sorte un « réformateur modéré » avec qui nous pouvons passer des « marchés ». A l’instar du « marché » de la semaine dernière selon lequel l’Iran serait d’accord de ne pas poursuivre le développement d’armes nucléaires, en échange d’une réduction des sanctions onusiennes qui sont préjudiciables à son économie.

Ceux qui tombent dans ce piège, oublient que le régime présidé par Rohani impose une terreur impitoyable à la population iranienne qui est actuellement plus mécontente que jamais : près de 400 personnes ont été pendues depuis qu’il a été élu ; des adolescents ont subi le supplice public d’ablation des yeux; les gardiens de la révolution du régime de Téhéran sèment encore la terreur à travers le Moyen-Orient , jouant un rôle crucial en aidant le président syrien Bachar Al-Assad à mener une guerre contre son peuple. Et cet accord nucléaire tant vanté n’est que la copie d’un accord similaire signé en 2004, lorsque Rohani était le négociateur en chef de l’Iran. Plus tard, Rohani s’était venté d’avoir trompé l’Occident pendant que l’Iran poursuivait secrètement son programme de fabrication d’une bombe atomique.

En tant que marionnette du « guide suprême » du régime iranien, l’ayatollah Khamenei, Rohani peut se réjouir encore une fois d’avoir berné l’Occident. La levée partielle des sanctions donnera au régime iranien un peu plus de temps pour maintenir au pouvoir une dictature au bord de l’implosion que Rohani n’a nullement l’intention de « réformer », pas plus que ses prédécesseurs.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe