dimanche, juin 16, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceJean-François Legaret : Il faut que triomphent la liberté, la démocratie et...

Jean-François Legaret : Il faut que triomphent la liberté, la démocratie et la République en Iran

Jean-François Le Garret : Il faut que triomphent la liberté, la démocratie et la République en Iran

« Il faut que triomphent la liberté, la démocratie et la République en Iran, tel que l’incarne le programme en dix points de Maryam Radjavi », a déclaré Jean-François Le Garret, ancien maire du premier arrondissement de Paris. Il participait à la grande marche des Iraniens dimanche Paris, en solidarité avec la révolution démocratique du peuple iranien.

Des milliers ont apporté leur soutien au soulèvement populaire en Iran et à l’alternative démocratique du Conseil National de la résistance iranienne (CNRI) qui combat pour une république laïque, pluraliste et pour l’égalité entre les hommes et les femmes en Iran. D’éminentes personnalités européennes et des élus français, ainsi que Maryam Radjavi, ont pris la parole lors de cette manifestation organisée à l’occasion du 11 février, anniversaire du renversement de la dictature du chah par le peuple iranien en 1979.

Dans son intervention, Jean-François Legaret, grand ami du peuple iranien, a déclaré :

« Le 11 février 1979, c’est la chute de la monarchie en Iran sous la pression d’une révolution populaire. Révolution héroïque, avec ses drames, ses morts, ses martyrs. Mais révolution confisquée parce que le turban qui a remplacé la couronne symbolise aujourd’hui la privation de la liberté, les exactions policières, les exécutions capitales, les inégalités sociales, la pénurie.

À une tyrannie autocratique, corrompue, policière sanguinaire a succédé une tyrannie théocratique corrompue, policière sanguinaire. 43 ans plus tard, le turban qui a remplacé la couronne symbolise toutes les exactions. Ce régime est coupable de génocide sur son propre peuple et menace la sécurité du monde entier.

C’est pourquoi toutes les nations doivent se rassembler. C’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui pour porter un seul message : il faut se battre, il faut que la révolution qui est en cours aboutisse. Il faut que triomphent la liberté, la démocratie et la République en Iran, tel que l’incarne le programme en dix points de Maryam Radjavi. Cette solidarité, elle s’exprime à Tirana, dans le camp d’Ashraf 3 en Albanie.

Former Mayor Jean Francois Legaret

L’Albanie, qui a su prendre la résolution de fermer l’ambassade de l’Iran, de chasser les pseudo diplomates terroristes. À Ashraf 3, des femmes et des hommes incarnent l’espoir et le combat de la liberté. Nous sommes solidaires et nous leur envoyons ce message collectif avec tous ceux qui nous entourent. Que ce combat se termine en faisant aboutir les trois mots que nous célébrons en cet instant : Vive la démocratie ! Vive la République ! Vive la liberté ! »