mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceFrance-Iran : Les députés français soutiennent la résistance iranienne

France-Iran : Les députés français soutiennent la résistance iranienne

Les députés Brard (GDR) et Maurer (UMP) remettant à Maryam Radjavi les 290 signatures de députés en faveur de la Résistance iranienneAfrique Asie, septembre 2008 – La Résistance iranienne a marqué des points considérables cet été en France. En juillet, 290 députés lui ont apporté un soutien significatif. Issus de tous les partis politiques, ils représentent une majorité d’élus à l’Assemblée nationale.

 

Leur déclaration en faveur d’un « changement démocratique en Iran », dont Afrique Asie a pu voir le texte et les signatures, a été remise lors d’une conférence à l’Assemblée à Maryam Radjavi, présidente de la République élue du Conseil national de la résistance iranienne. Elle venait d’être plébiscitée, le 28 juin, par plus de 70.000 Iraniens rassemblés à Villepinte, au nord de Paris.

Ces succès sans précédent n’ont pas fait l’affaire de l’ambassadeur iranien à Paris, Ali Ahani. Ce dernier, jugé incompétent par Manouchehr Mottaki, le ministre des Affaires étrangères, a été convoqué à Téhéran. Nommé à l’arrivée d’Ahmadinejad, on lui reproche l’inertie de l’ambassade dont les fonctionnaires sont plus occupés par l’achat de résidences secondaires que par la progression de l’opposition. Mais le coup fatal qui pourrait aboutir à sa destitution – avec un titre honorifique à Téhéran – est bien la reconnaissance de la Résistance iranienne en France et en Europe. Ce qui, pour Téhéran, est plus dangereux qu’une intervention militaire, puisque la survie du régime en dépend.