mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceBruno Macé : les maires de France soutiennent le projet d'un Iran...

Bruno Macé : les maires de France soutiennent le projet d’un Iran démocratique et laïque

Bruno Macé : les maires de France soutiennent le projet d’un Iran démocratique et laïque

Bruno Macé, maire de Villiers-Adam, participait samedi au « Sommet mondial pour un Iran Libre 2023 », qui s’est tenu à Auvers-sur-Oise, siège du CNRI, avec la participation de dizaines de personnalités internationales de premier plans, venues soutenir le plan en dix points proposé par Maryam Radjavi pour une République démocratique et laïque et respectueux de l’égalité entre les femmes et les hommes et pour un Iran sans armes nucléaires.

Bruno Macé, membres du Comité des maires de France pour un Iran démocratique, était épaulé par plusieurs élus français, alors que la majorité des députés (295 membres) de l’Assemblée nationale et des dizaines de sénateurs français ont récemment signé une déclaration de soutien au combat du peuple Iranien et l’alternative démocratique du CNRI.

Bruno Macé : les maires de France soutiennent le projet d'un Iran démocratique et laïque

Dans son intervention, Bruno Macé, grand ami du peuple iranien, a déclaré :
Chers amis, c’est un vrai plaisir de vous voir si nombreux à soutenir ce projet d’un pays démocratique, d’un pays laïque, d’un pays qui a envie de revivre. Mes prédécesseurs ont évoqué le soutien de la représentation nationale.

Avec mes collègues ici présents, nous voulons vous assurer de notre soutien dans toutes les villes, tous les villages de France. Car nous sommes plusieurs ici, petites villes d’Île-De-France, petits villages de province, grandes villes d’Ile-de-France, à vous soutenir.

Et nous avons particulièrement une attention pour nos amis d’Achraf 3 qui sont victimes aujourd’hui de ce pouvoir théocratique. A tous, bon courage et bonne continuation ! bientôt à Téhéran !

Dans une intervention, en juillet 2021, au sommet mondial pour un Iran libre 2021, le maire de Villiers Adam avait notamment déclaré :

« Vous opposez un projet de démocratie laïque où la souveraineté du peuple s’exprime dans une république pluraliste aux élections libres. C’est le premier point de votre plan qui en compte 10 et qui font référence à la Déclaration universelle des droits de l’homme l’égalité complète entre les hommes et les femmes, une justice indépendante fondée sur la présomption d’innocence et le droit de la défense.

Ce plan comporte également la prise en compte des minorités, la protection de l’environnement, la coexistence pacifique et la coopération régionale et internationale. Ce programme, vous l’avez conçu et élaboré au sein de votre Conseil national de la résistance, qui agrège différentes tendances et laisse présager d’un gouvernement futur.

Vous êtes entouré de ces femmes et de ces hommes qui ont une idée forte pour votre beau pays et qui se battent sans relâche sur tous les fronts pour entretenir la flamme de l’espoir et la volonté d’aboutir. »