lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Rapport du département d'Etat américain sur les droits de l'homme...

Iran : Rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme en Iran

Iran : Rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme en IranCNRI – Le département d’Etat  américain a publié son rapport annuel sur les droits de l’homme intitulé « Soutenir les droits humains et la démocratie ».

 

Le rapport commence par un discours de Georges Bush où il déclare : « Tous ceux qui vivent sous la tyrannie et dans le désespoir peuvent le savoir : Les Etats-Unis ne vont pas ignorer votre oppression, ou excuser vos oppresseurs. Quand vous résistez pour votre liberté, nous nous tenons à vos côtés. »

Le rapport dit que l’Iran s’est enfoncé davantage dans la tyrannie et l’isolement international l’an dernier. Il a continué à soutenir le terrorisme, à réprimer la liberté religieuse et à alimenter les divisions sectaires et la haine à l’étranger. Les Etats-Unis ont travaillé avec des alliés régionaux pour faire ressortir les inquiétudes concernant le bilan des droits de l’homme.

L’Iran est désigné comme un pays particulièrement préoccupant  pour la poursuite de ses graves violations de la liberté religieuse.

Le rapport souligne qu’en 2005, le régime a commis plusieurs graves abus des droits humains. Des exécutions sommaires, des discriminations basées sur l’appartenance ethnique et religieuse, le harcèlement et l’arrestation des journalistes et des blogueurs, des disparitions, des milices extrémistes, l’usage étendu de la torture, et d’autres traitements dégradants, sont cités comme problèmes.

Les protestations des minorités arabes au Khouzistan en avril 2005 et des Kurdes durant l’été 2005 ont été violemment réprimées faisant des dizaines de morts et de blessés, selon ce rapport. Le régime a continué à détenir et à torturer des dissidents et des individus pour avoir exercé leur liberté d’expression, ainsi que des dizaines de prisonniers politiques.

Les blogueurs iraniens continuent d’être arrêtés et d’être punis pour avoir exprimé leurs idées sur Internet.

Les mollahs, selon le rapport du département d’Etat, continue de pratiquer des discriminations contre les membres de la communauté religieuse des Bahaï et à les arrêter. Les membres d’autres groupes ethniques et religieux, comme les juifs, les chrétiens, les sunnites et les soufis sont confrontés à des discriminations sociales, politiques et économiques constantes. Sur la base d’informations venant d’Iran, les femmes y sont condamnées à la lapidation.

Le rapport souligne que la stratégie américaine des droits de l’homme et de la démocratie est centrée sur l’appel aux pays amis et alliés de conditionner l’amélioration des relations bilatérales sur les changements positifs dans la politique des droits de l’homme en Iran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe