mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran-Nucléaire : Imposez un embargo pétrolier et technologique au régime des mollahs

Iran-Nucléaire : Imposez un embargo pétrolier et technologique au régime des mollahs

ImageCNRI, Vienne, 25 novembre – S’adressant à 3.000 Iraniens à Vienne lors d’un rassemblement devant le siège de l’AIEA, Hans Kristian Neeskov, président du Comité international Sakharov, a exprimé sa solidarité avec la manifestation et a appelé  le conseil des  gouverneurs de l’AIEA à envoyer le dossier nucléaire du régime iranien au Conseil de Sécurité. Voici le texte de son discours :

Aujourd’hui, l’Iran est devenu le centre des événements internationaux, et les menaces du régime iranien deviennent claires en bien des manières pour la paix mondiale et la sécurité.

Dans le domaine des droits de l’homme, plus de 100 exécutions et peines de morts ont été répertoriées. Il y a quelques jours les médias officiels ont rapporté que durant la seule semaine dernière, le régime iranien a pendu six prisonniers en public et condamné deux personnes à mort. Parmi les condamnés à mort il y avait une femme et un adolescent qui était seulement de 16 ans au moment du délit. En Irak, le rôle du régime iranien dans l’aide aux terroristes en envoyant des armes et des fonds aux insurgés est devenu des plus évident. Mais le plus important, c’est l’inquiétude de la communauté internationale sur le dossier nucléaire iranien et ses ambitions. Depuis trois mois les mollahs n’ont pas respecté tous les accords passés avec l’UE-3 et ils ont commencé à convertir de l’uranium.
Tout le monde sait que s’il n’y avait pas eu de révélation par le Conseil national de la Résistance iranienne sur le programme nucléaire secret des mollahs, spécialement la découverte des sites de Natanz et d’Arak en août 2002, les mollahs auraient probablement déjà obtenu la bombe.

Néanmoins le manque de politique de fermeté vis-à-vis du régime des mollahs a déjà causé retarder de 3 ans l’envoi du dossier nucléaire iranien au Conseil de Sécurité de l’ONU, permettant au régime de se rapprocher de la bombe atomique. En effet, les ministres des affaires étrangères de l’UE-3 et le chef de la politique de l’UE ont reconnu plus tôt que l’Iran aurait du être référé au Conseil de Sécurité il y a trois ans.
Ainsi j’appelle le conseil des gouverneurs de l’AIEA et les membres du Conseil de Sécurité de prendre en main le dossier nucléaire iranien immédiatement. J’exhorte le Conseil de Sécurité d’imposer un embargo complet sur le pétrole et la technologie contre le régime iranien afin d’éviter qu’ils continuent son programme nucléaire funeste.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe