jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafIran : Le quotidien du Guide suprême demande d'extradition des leaders de...

Iran : Le quotidien du Guide suprême demande d’extradition des leaders de l’opposition

CNRI – Dans un article fleuve sur l’OMPI et sur le massacre de ses membres à Achraf, le quotidien Keyhan, qui joue le rôle de porte-parole du Guide suprême en Iran, a affirmé qu’«à présent c’est le moment de se débarrasser complètement des Monafeghine de Liberty.» (Terme péjoratif du régime pour désigner les Moudjahidine du Peuple).

Le 1er septembre dernier les forces du premier ministre irakien Nouri Maliki ont attaqué le camp des opposants iraniens à Achraf, tuant 52 réfugiés lors d’exécutions sommaires et prenant 7 otages. Liberty est l’autre camp qui abrite 3000 membres de l’Ompi, considérés comme demandeurs d’asile par les Nations Unies.

En référence aux efforts du gouvernement d’Hassan Rohani pour engager de nouvelles relations avec les occidentaux, Keyhan a écrit que « la question du groupuscule des Monafeghine peut être considérée comme un marqueur essentiel pour apprécier le niveau de sincérité de l’Europe et des États-Unis.»

Keyhan a exigé que l’Irak livre les membres de l’OMPI, surtout ses dirigeants, au régime iranien. Pour atteindre cet objectif, Keyhan propose « une stratégie à plusieurs facettes» :
1- «Le premier bénéfice et le plus important de l’expulsion complète des Monafeghine de l’Irak c’est qu’il éloigne des frontières iraniennes ce groupuscule en tant que menace et virus mortel. Plus une menace est éloignée plus elle perd de son impact (…)»

2- « Dans leur discours et leurs interviews, le Président de la république et le ministre des Affaires étrangères de notre pays doivent transmettre ce message clair et ferme aux gouvernements du monde et surtout aux gouvernements de la région : la République islamique d’Iran ne permettra jamais d’installer ce groupuscule terroriste sur leurs sols, dans le cas contraire ils doivent s’attendre à des conséquences politiques, économiques et éventuellement sécuritaire. Nos ambassadeurs dans les diverses capitales arabes, islamiques et européennes doivent également mobiliser leur diplomatie pour mettre en œuvre cette politique.»

3- « Lors de la visite à New York, le Président de la république va probablement s’entretenir avec de nombreux dirigeants des pays concernés. Il convient que les responsables de l’appareil diplomatique de notre pays placent la question des Monafeghine dans l’agenda de leur rencontres et négociations.»

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe