vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran - Le Comité des relations étrangères du Sénat américain adopte une...

Iran – Le Comité des relations étrangères du Sénat américain adopte une résolution sur les droits des membres de l’OMPI dans le camp Liberty

Iran - Le Comité des relations étrangères du Sénat américain adopte une résolution sur les droits des membres de l'OMPI dans le camp Liberty

CNRI – Le Comité du Sénat américain sur les relations étrangères a soutenu à l’unanimité une résolution la semaine dernière en ce qui concerne les droits des membres du principal groupe d’opposition iranien, l’organisation des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI ou MEK), dans le camp Liberty en Irak.

Le texte de la résolution a été soumis au comité du Sénat par le sénateur John McCain.

La résolution a été adoptée à l’unanimité à une session du Comité sénatorial des relations étrangères, présidé par le sénateur Bob Corker, le 14 juillet 2016.

Lors de la session, le membre du comité de classement, le sénateur Ben Cardin, a déclaré qu’il soutient la résolution aussi connue comme « S. CON. RES. 42 ».

Également à la réunion, la sénatrice Jeanne Shaheen a demandé à être ajouté en tant que co-sponsor de S-Con Res. 42, ajoutant qu’elle apprécie que le comité approuve le texte à ce moment.

Le sénateur Bob Menendez a déclaré lors de la réunion : « J’apprécie que apportions la résolution demandant au gouvernement irakien, aux Nations Unies et au gouvernement américain de s’engager à accélérer un processus de réinstallation viable pour la population du camp Liberty. Cela nous rappelle le danger auquel ils font face, rien que le 4 juillet dernier, quand les attaques ont frappé une fois de plus le camp Liberty, comme une réalité de la vie quotidienne ».

Le sénateur Menendez faisait allusion à une attaque terroriste au lance-roquette sur le camp Liberty le 4 juillet par une milice affiliée au régime iranien en Irak.

Il a ajouté : « Ce sont les États-Unis, lorsque nous avons envahi l’Irak qui sont allé vers l’OMPI et qui ont demandé de baisser les armes et en retour, ils avaient promis de garantir leur sécurité. Eh bien, ils ont fait cela et bien plus encore. Ils nous ont donné des informations sur le programme nucléaire de l’Iran, ils ont continué à le faire. Et pourtant, nous n’avons pas, de mon point de vue, fait ce qui est nécessaire pour assurer la garantie que nous avons donnée. Je souhaite que cette résolution progresse afin qu’ils puissent être réinstallés en toute sécurité à l’extérieur de l’Irak et continuent de jouir des libertés de la liberté. »

Le 18 mai 2016, le comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants a approuvé à l’unanimité et renvoyé à la Chambre une résolution bipartisane similaire appelant à « la sureté et la sécurité » des membres du principal groupe d’opposition iranienne des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI ou MEK) vivant dans le camp Liberty, en Irak.

Ce qui suit est le texte de la résolution du Sénat :

 

114th CONGRESS
2d Session

S. CON. RES. 42

To express the sense of Congress regarding the safe and expeditious resettlement to Albania of all residents of Camp Liberty.
________________________________________
IN THE SENATE OF THE UNITED STATES
July 6, 2016

Mr. McCain submitted the following concurrent resolution; which was referred to the Committee on Foreign Relations
________________________________________

CONCURRENT RESOLUTION

To express the sense of Congress regarding the safe and expeditious resettlement to Albania of all residents of Camp Liberty.

Resolved by the Senate (the House of Representatives concurring),

SECTION 1. Sense of Congress on the safe resettlement of Camp Liberty residents.

It is the sense of Congress that the United States should—

(1) work with the Government of Iraq and the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) to ensure that all residents of Camp Liberty are safely and expeditiously resettled in Albania;

(2) work with the Government of Iraq, the Government of Albania, and the UNHCR to prevent the Government of Iran from intervening in the resettlement process by abusing international organizations, including Interpol and other organizations of which the United States is a member;

(3) urge the Government of Iraq to take prompt and appropriate steps in accordance with international agreements to promote the physical security and protection of residents of Camp Liberty during the resettlement process, including steps to ensure that the personnel responsible for providing security at Camp Liberty are adequately vetted to determine that they are not affiliated with the Islamic Revolutionary Guard Corps’ Qods Force;

(4) urge the Government of Iraq to ensure continued and reliable access to food, clean water, medical assistance, electricity and other energy needs, and any other equipment and supplies necessary to sustain the residents during the resettlement process;

(5) work with the Government of Iraq to make all reasonable efforts to facilitate the sale of residents’ property and assets remaining at Camp Ashraf and Camp Liberty for the purpose of funding their cost of living and resettlement out of Iraq;

(6) work with the Government of Iraq and the United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) to ensure that Camp Liberty residents may exercise full control of all personal assets in Camp Liberty and the former Camp Ashraf as the residents deem necessary;

(7) assist, and maintain close and regular communication with the UNHCR for the purpose of expediting the ongoing resettlement of all residents of Camp Liberty, without exception, to Albania;

(8) urge the Government of Albania, and the UNHCR to ensure the continued recognition of the resettled residents as “persons of concern” entitled to international protections according to principles and standards in the Convention Relating to the Status of Refugees, done at Geneva July 28, 1951, and the International Bill of Human Rights; and

(9) work with the Government of Albania and the UNHCR to facilitate and provide suitable locations for housing of the remaining Camp Liberty residents in Albania until such time when the residents become self-sufficient in meeting their residential needs in Albania.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe