jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-Irak: opposants iraniens à Genève

Iran-Irak: opposants iraniens à Genève

Six mois de manifestation devant le HCR

Agensce Télégraphique Suisse  – Les opposants iraniens au régime de Téhéran continuent de demander la réaffirmation du statut de réfugiés des 3500 habitants de la cité d’Achraf, près de Bagdad. Ils ont marqué mardi les six mois de leur mouvement de protestation à Genève.

Six mois de manifestation devant le HCR

Agensce Télégraphique Suisse  – Les opposants iraniens au régime de Téhéran continuent de demander la réaffirmation du statut de réfugiés des 3500 habitants de la cité d’Achraf, près de Bagdad. Ils ont marqué mardi les six mois de leur mouvement de protestation à Genève.

Depuis le début du mois d’août, quelques dizaines de militants se relaient chaque jour devant le siège du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) à Genève pour réclamer des garanties internationales. Ils redoutent que les opposants iraniens au régime de Téhéran, exilés en Irak à Achraf, soient expulsés par la force.

Les autorités irakiennes n’ont pas mis leurs menaces à exécution jusqu’ici. Le conseiller national Luc Barthassat (PDC/GE) et Me Christian Grobet ont appelé mardi, lors d’une conférence de presse, la communauté internationale à protéger les Moudjahidine du peuple.

Ceux-ci avaient bénéficié de l’asile politique en Irak sous le régime de Saddam Hussein. Les opposants craignent que les habitants d’Achraf soient renvoyés de force en Iran sous la pression de Téhéran.

Pour Ali Safavi, membre de la commission des Affaires étrangères du Conseil national de la résistance iranienne, le silence et l’inaction face à la détérioration de la situation des Moudjahidine
du peuple en Irak laisse les mains libres au régime de Téhéran et "aux agents des mollahs dans le gouvernement irakien".

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe