vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran - Irak : Le Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique(CPID) :...

Iran – Irak : Le Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique(CPID) : condamne avec force l’attaque du 1er septembre contre Achraf

Le Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique(CPID)
condamne avec force l’attaque du 1er septembre contre Achraf

Le CPID vient d’apprendre qu’Achraf a été  la cible d’une attaque meurtrière des forces irakiennes dans la nuit de samedi à dimanche, agression qui se continuait dans la matinée de dimanche.

Les forces irakiennes ont tiré à balles réelles, ainsi que des obus de mortier dans divers points du camp, dans le but de causer un maximum de pertes humaines et matérielles. On dénombre jusqu’à présent 44 morts et de nombreux blessés parmi la centaine d’Achrafiens sans armes et sans défense restés sur place.  D’autres encore ont été pris en otage.

Depuis trois semaines Achraf était sous un blocus de l’eau, de l’électricité, des denrées alimentaires et des médicaments. Des agents de l’ambassade du régime iranien et de la force Qods étaient présents dans le camp, faisant des repérages. Les forces irakiennes avaient volé des équipements du réseau de la distribution d’eau.

Il semble évident que le gouvernement irakien veut éliminer les Achrafiens et piller tous leurs biens.

Cette centaine de réfugiés est restée à Achraf en vertu d’un accord quadripartite signé par les USA, l’ONU, le gouvernement irakien et les habitants d’Achraf, qui stipule qu’ils demeureront dans le camp jusqu’à la vente de tous les biens, dont ils ont la charge, sans limite de temps. L’ONU et les Etats-Unis ont donc la responsabilité directe de protéger ces demandeurs d’asile, personnes protégées par la 4e convention de Genève et personnes relevant de la compétence du HCR.

Le CPID condamne avec force cette agression menée comme par le passé à la demande du régime iranien, par les forces irakiennes aux ordres du premier ministre Nouri Maliki, dans le contexte de crise d’une probable attaque sur la Syrie que redoute au plus haut point le régime de Téhéran et son allié en Irak. C’est pourquoi il s’en prend à sa principale opposition démocratique, les Moudjahidine du peuple d’Iran. Trois attaques contre les habitants de Liberty cette année ont déjà fait 10 morts et 170 blessés. Achraf est aujourd’hui visée pour la 3e fois.

Le CPID appelle la MANUI et l’ambassade américaine à se rendre de toute urgence à Achraf pour faire cesser ce carnage.

Dominique Lefebvre

 

 

CPID : C/O M. le député Gérard Charasse – Assemblée Nationale – 101 rue de l’Université, 75007 PARIS – Bureau 7306   [email protected]   Tél : 01 40 63 73 06  Fax : 01 40 63 78 75
Fax : 01 40 63 78 75

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe