mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: Des filles battues pour avoir manger durant le Ramadan

Iran: Des filles battues pour avoir manger durant le Ramadan

 CNRI – Les Forces de sécurité de l'Etat (FSE) ont arrêté et battu trois jeunes filles d’une vingtaine d’années pour avoir mangé des chips en plein jour pendant le mois de Ramadan dans la rue à Téhéran, le 13 septembre.

Les filles ont tout fait pour être remise en liberté, mais les agents les ont poussées dans leur véhicule et les ont transférées vers un endroit inconnu.

Depuis le début du Ramadan, les FSE sont occupées à faire appliquer strictement une loi interdisant de manger, de boire et de fumer en public, indépendamment de l'âge. D’un homme de 60 ans dans la ville occidentale de Khorramabad qui a été roué de coups en public pour avoir fumé une cigarette à des enfants mâchant du chewing-gum en jouant dans un parc.

Dans une directive émise quelques jours avant le Ramadan, les FSE a déclaré que nul n'était autorisé à consommer de la nourriture ou des boissons en public.

Trois semaines après le début du jeûne en Iran, les mauvais traitements infligés à ceux qui le rompent se sont ajoutés aux problèmes de la population.

Un chiffre donné par le vice-commandant des FSE le 9 septembre indique que près de 26.000 personnes ont déjà reçu des avertissements our avoir enfreint le jeûne dans la rue.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe