lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIrak – Maliki offre 200.000 barils de pétrole par jour à la...

Irak – Maliki offre 200.000 barils de pétrole par jour à la Force terroriste Qods

CNRI – Ghassem Soleimani, commandant de la Force terroriste Qods, finance une partie de la guerre en Syrie avec l’argent généré par la vente du pétrole irakien. C’est ce qu’a révélé dans un long article le 12 octobre le journal américain The New Yorker.

Selon des officiels irakiens, le gouvernement Maliki donne régulièrement à Soleimani l’argent généré par la vente de 200.000 barils de pétrole par jour (soit 20 millions de dollars au cours actuel du pétrole). Ainsi, la Force Qods dispose de moyens financiers non impactés par les sanctions occidentales touchant le régime iranien.

Un ancien officier du renseignement irakien a dit qu’il s’agissait d’un « programme occulte d’autofinancement», avant d’ajouter que «pour financer ses opérations, Soleimani n’a pas besoin du budget du gouvernement iranien». Selon cet ancien officier, le gouvernement Maliki est impliqué dans un grand nombre de montages financiers dont le but est de contourner l’embargo mis en place contre le régime iranien.

The New Yorker souligne que Ghassem Soleimani supervise les opérations de guerre du régime d’Assad en Syrie.

Un ancien dirigeant irakien a confié au New Yorker : « Soleimani nous a dit que l’Iran fera tout ce qui sera nécessaire pour préserver le régime d’Assad en Syrie.»

(*la Force Qods est une branche du Corps des gardiens de la révolution d’Iran, chargée des opérations extraterritoriales)

 

Normal 0 false false false EN-US X-NONE AR-SA MicrosoftInternetExplorer4

Irak – Maliki offre 200.000 barils de pétrole par jour à la Force terroriste Qods

CNRI – Ghassem Soleimani, commandant de la Force terroriste Qods, finance une partie de la guerre en Syrie avec l’argent généré par la vente du pétrole irakien. C’est ce qu’a révélé dans un long article le 12 octobre le journal américain The New Yorker.

Selon des officiels irakiens, le gouvernement Maliki donne régulièrement à Soleimani l’argent généré par la vente de 200.000 barils de pétrole par jour (soit 20 millions de dollars au cours actuel du pétrole). Ainsi, la Force Qods dispose de moyens financiers non impactés par les sanctions occidentales touchant le régime iranien.

Un ancien officier du renseignement irakien a dit qu’il s’agissait d’un « programme occulte d’autofinancement», avant d’ajouter que «pour financer ses opérations, Soleimani n’a pas besoin du budget du gouvernement iranien». Selon cet ancien officier, le gouvernement Maliki est impliqué dans un grand nombre de montages financiers dont le but est de contourner l’embargo mis en place contre le régime iranien.

The New Yorker souligne que Ghassem Soleimani supervise les opérations de guerre du régime d’Assad en Syrie.

Un ancien dirigeant irakien a confié au New Yorker : « Soleimani nous a dit que l’Iran fera tout ce qui sera nécessaire pour préserver le régime d’Assad en Syrie.»

(*la Force Qods est une branche du Corps des gardiens de la révolution d’Iran, chargée des opérations extraterritoriales)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe