jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIrak : des conseils tribaux et des associations condamnent la visite de...

Irak : des conseils tribaux et des associations condamnent la visite de Larijani

Réunion de Cheikhs irakiens à Achraf (archives)CNRI – Des conseils tribaux irakiens, notamment le Conseil national des tribus irakiennes de la province de Diyala, le Conseil national des tribus irakiennes, l'Association des démocrates et des tribus indépendantes, ainsi que l'Association des Avocats du Nord de l'Irak ont fermement condamné la visite de Larijani, le Président du Parlement des mollahs, en Irak.

Ils ont déclaré que ses revendications agressives, comme l'extradition des résidents du camp d’Achraf, étaient une ingérence manifeste dans les affaires intérieures de l'Irak, et que les forces nationales et démocratiques de l'Irak ne laisseraient pas faire le régime iranien.

Le Conseil national des tribus irakiennes de la province de Diyala :

«Nous, membres du Conseil national des tribus irakiennes de la province de Diyala, condamnons énergiquement l'ingérence d’Ali Larijani dans les affaires intérieures de l'Irak, en particulier sa demande d'extradition des membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), qui viole tous les principes humanitaires et engagements internationaux. »
 
Le Conseil national des tribus irakiennes :

« Le Conseil des cheikhs de tribu de Bagdad, ainsi que peuple irakien et d’éminents parlementaires condamnent fermement la visite de Larijani, qui ne vise qu’à davantage d'ingérence dans les affaires irakiennes et de complots contre l'OMPI. »

L’Association des démocrates et des tribus indépendantes :

« Les déclarations illégitimes de Larijani sur l'extradition de l'OMPI en Iran interviennent alors que tout déplacement forcé d'une population d'une région à une autre est considéré comme crime contre l'humanité. Nous répondons à Larijani et au régime iranien : Ne touchez pas à l'Irak et arrêtez de vous mêler de nos affaires. »
  
L’association des avocats du nord de l'Irak:

« Afin de couvrir ses crises internes, il (le régime iranien) n’a reculé devant aucun crime contre le peuple irakien pendant des années. Les déclarations honteuses de Larijani sur les résidents d'Achraf et sa demande de les faire expulser et extrader sont un exemple manifeste de ce genre de crime ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe