vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyGBA (Association des Croyants en Dieu) exhorte le Secrétaire Général de l'ONU...

GBA (Association des Croyants en Dieu) exhorte le Secrétaire Général de l’ONU à s’occuper des Droits de l’Homme d’Achraf comme un S.O.S

New Dehli, Inde, International Reporter – 2 mars 2012 – L’Association des Croyants en Dieu (GBA) a pris la résolution lors de sa rencontre du Comité exécutif qui se tenait ici aujourd’hui que la norme et le sérieux de l’ONU dans la question des Droits de l’Homme semblent s’être évanouis ou bien ne retient pas une attention sérieuse au bon niveau.
La MANUI avait récemment pris certains engagements et promis que le Représentant Spécial du Secrétaire Général réfléchirait convenablement aux Droits de l’Homme en ce qui concerne les résidents d’Achraf, mais le même paraît avoir été grossièrement trompé.

Il semble qu’il y ait peu ou pas de respect adéquat pour les Nations Unies aux yeux du gouvernement irakien. Les forces du gouvernement irakien violent librement les droits de l’homme malgré les directives de l’ONU, ce que les autorités de l’ONU ignorent, pourquoi, ils sont eux-mêmes les meilleurs juges.
En ce qui concerne ce cas particulier des résidents d’Achraf, notre organisation, c’est-à-dire l’Association des Croyants en Dieu, qui est une ONG à l’engagement social international dont les Droits de l’Homme, a pris la résolution suivante :
« Il y a une véritable plaidoirie sur le cas des résidents d’Achraf auprès des Nations Unies depuis très longtemps par le biais de son président [de GBA] Dr. Swamy Raj Baldev, qui est également le fondateur de FAITH, la Religion Moderne Universelle, mais c’est comme si la question des Droits de l’Homme avait été supprimée de la Charte de l’ONU ou bien cette organisation du plus haut niveau a commencé à ignorer leurs violations librement, ou encore une licence ou une concession libre et spécifique a été donnée à certains pays comme l’Irak pour violer la discrétion de l’ONU ouvertement et de manière injurieuse.
Comme c’est triste et douloureux. Le gouvernement irakien viole toutes les normes des droits de l’homme concernant les résidents d’Achraf, mais l’ONU semble être impuissante, sauf pour émettre certaines promesses qui ne sont jamais tenues ou non autorisées à être honorées par le gouvernement irakien.
La GBA est profondément inquiète quant au non-respect de l’ONU de la part de quelque dirigeant sans scrupules d’un pays comme l’Irak et le condamne de tout cœur, et demande à l’ONU de restaurer leur prestige supérieur et image dans le monde.
Si l’Organisation des Nations Unies passe cette semaine-ci marchant comme un organisme insensible au sujet des droits de l’homme comme question fortement évidente dans le cas des résidents d’Achraf, où se situe alors la sûreté pour les gens ? Les gens à travers le monde entier considèrent à très juste titre le siège du Secrétaire Général de l’ONU comme le Dieu Tout-Puissant qui est assis là pour rendre la justice due. Si Dieu s’endort ou devient inactif, qu’est-ce qui peut être un pire état pour les gens que cela ?
Sachant complètement bien que les promesses de l’ONU ne vont pas être honorées par certains pays comme l’Irak, l’ONU accepte pourtant encore en silence son déshonneur ; c’est véritablement une question d’humiliation pour la civilisation tout entière à propos de laquelle le monde se sent si fier.
Ce n’est pas de la faute de l’ONU mais certains représentants des Nations Unies qui s’occupent de cette affaire de manière légère et non sérieuse ne peuvent pourtant pas échapper à leur part de responsabilité dans cette norme se dégradant.
Si l’ONU échoue dans une région du monde, il est naturel pour tout le monde de ressentir que l’humanité tout entière dans le monde est devenue impuissante.
Il est naturel, lorsqu’un père ou une mère ignore l’intérêt de leurs enfants, de se demander quel peut être le sort de tels enfants, et c’est la position de l’ONU concernant les résidents d’Achraf en Irak.
Si les pays malmènent les Nations Unies et ne tiennent pas comptent de leurs promesses, que peut-on attendre d’autre de la part de toute autre source qui ne peut naturellement pas être plus haut placée que les Nations Unies ?
C’est un ultime appel de S.O.S lancé par la GBA à l’adresse du Secrétaire Général pour prendre et donner des assurances raisonnables et élémentaires aux résidents d’Achraf au camp Liberty, comme ils l’ont souhaité et demandé pour mener une vie élémentaire, respectable et offrant une chance de survie.
Les résidents d’Achraf et de Liberty sont forcés d’aller dans un centre difficile comme une prison appelé Liberty, où les aménagements fondamentaux font défaut. La GBA pense qu’il s’agit d’une démarche juste et opportune de la part du Secrétaire Général de l’ONU, dans un ultime appel, de s’occuper de cette affaire en priorité urgente, non seulement au nom des droits humains des résidents d’Achraf mais également pour protéger le propre respect de l’ONU qui est malmené sur ordre du gouvernement irakien qui jette ainsi de la boue ouvertement, librement et sans crainte.
En résumé, les résidents d’Achraf sont en train de devenir sans-abris et le transfert forcé au camp Liberty n’est en aucun cas ni d’aucune manière raisonnable ni acceptable dans la mesure où il n’y a pas de sécurité, pas le moindre droit élémentaire ; ils sont plutôt tous malmenés dans ces conditions.
Les conditions sont pires que celles de prisonniers de centre pénitencier difficile. Pas d’aménagements élémentaires, souffrances sur souffrances, douleurs sur douleurs, angoisse sur angoisse, vers qui se tourner ? La GBA laisse cela à la conscience du Secrétaire Général de l’ONU. »

Dr. Raj Baldev, théoricien du cosmos
Président de l’Association des Croyants en Dieu (GBA)
Fondateur de FAITH (Religion Moderne Universelle)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe