mercredi, février 28, 2024
AccueilActualitésActualités: Droits humainsRassemblement de soutien à la lutte des femmes iraniennes pour la liberté...

Rassemblement de soutien à la lutte des femmes iraniennes pour la liberté et la démocratie à Pescara en Italie

Rassemblement de soutien à la lutte des femmes iraniennes pour la liberté et la démocratie à Pescara en Italie

Une conférence s’est tenue dans la municipalité de Pescara à l’initiative de la Société démocratique des femmes iraniennes en Italie. Elle a mis l’accent sur le soutien à la lutte du peuple iranien pour la liberté et une république démocratique. L’accent a également été mis sur la résilience et le rôle des femmes courageuses dans l’opposition au régime misogyne des mollahs au pouvoir en Iran.

L’événement a vu la participation de personnalités de premier plan, dont Carlo Masci, le maire de Pescara, et de nombreux responsables de Pescara et de la région des Abruzzes. Leur présence a souligné leur solidarité avec les femmes iraniennes engagées dans une lutte sans relâche contre le régime répressif iranien. Le plan en dix points de Maryam Radjavi, qui vise à façonner un avenir démocratique pour l’Iran, a été au cœur de leur soutien.

Au cours de la réunion, Maurizia Sciarretta, présidente de la Commission pour l’égalité des chances de Pescara, a souligné la situation en Iran un an après le soulèvement national. Elle a félicité le peuple iranien, en particulier les femmes, pour leur détermination et leur rôle essentiel dans la lutte pour la liberté.

Shahed Shole, organisatrice de la Société démocratique des femmes iraniennes en Italie, a exprimé son admiration pour la résilience dont ont fait preuve les Iraniens dans leur lutte pour la liberté. Elle a particulièrement insisté sur le rôle vital joué par les femmes dans le soulèvement national contre le régime répressif. Mme Shole a également salué le soutien mondial apporté à la Résistance du peuple iranien et a approuvé sa quête de liberté.

Maria Luigia Montopolino, présidente de la Commission pour l’égalité des chances de Pescara, a salué la participation active des femmes à la lutte contre le régime misogyne. Elle a affirmé le soutien indéfectible de la municipalité aux femmes iraniennes dans leur lutte pour leurs droits.

Par ailleurs, Maria Franca D’Agostino, présidente de la Commission pour l’égalité des chances dans la province des Abruzzes, a fait part de son expérience lors d’une rencontre avec la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne au cours de sa récente visite en Italie. Elle a relaté certains aspects de la vision de Mme Maryam Radjavi sur la lutte des femmes iraniennes pour la libération. Mme D’Agostino a également fait la lumière sur les réactions anxieuses du régime lors de la visite de Mme Maryam Radjavi en Italie.

L’historienne italienne Gabriela Liberatore a été la dernière intervenante de cette réunion.

La réunion a souligné le soutien collectif mondial à la Résistance du peuple iranien et a célébré les efforts inlassables des femmes iraniennes dans leur quête de liberté et d’égalité. Il a renforcé l’importance de la solidarité internationale dans la poursuite d’un Iran libre et démocratique.