jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDeux députés belges dénoncent l'attaque meurtrière contre Achraf

Deux députés belges dénoncent l’attaque meurtrière contre Achraf

Attaque meurtrière du camp d’Ashraf en Irak : David Clarinval (MR) et Patrick Moriau (PS) demandent au Ministre des affaires étrangères de réagir auprès de l’Union européenne ainsi qu’auprès des autorités américaines et irakiennes.
Une manifestation et une conférence de presse seront organisées ce jeudi 14 avril, à 13h, devant l’Ambassade US.

Suite à l’attaque meurtrière du camp d’Ashraf en Irak, les Députés David Clarinval (MR)  et Patrick Moriau (PS) demandent au Ministre des affaires étrangères, Steve Vanackere, d’interpeller l’Union européenne ainsi que les autorités américaines et irakiennes concernant la situation désespérée actuellement vécue par les réfugiés iraniens.

Depuis la nuit du 4 au 5 avril 2011, les forces armées irakiennes attaquent le camp d’Ashraf, situé dans le sud de l’Irak. Cette attaque fait suite au départ des troupes américaines qui assuraient jusque-là la protection du camp.

Ce camp abrite 3400 membres du principal groupe d’opposition démocratique, l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI), qui bénéficient du statut de « personnes protégées » en vertu de la 4ème Convention de Genève. Le camp est une zone civile.

Depuis de longs mois, les députés David Clarinval et Patrick Moriau sont en contact avec la résistance iranienne. Cette dernière est en partie réfugiée dans le camp d’Ashraf depuis plusieurs années, sous la protection de l’armée américaine, car elle subit une répression extrême de la part du régime iranien.

A l’heure d’aujourd’hui, l’attaque des troupes irakiennes aurait déjà fait plus de 31 morts et plusieurs centaines de blessés. L’attaque du camp se poursuivrait actuellement.

Ce n’est pas la première attaque du genre : en juillet 2009, l’armée irakienne était déjà entrée en force dans le camp d’Ashraf. Des centaines de soldats de la sécurité irakienne avaient pris d’assaut le camp, faisant des dizaines de blessés.

De plus, le camp d’Ashraf est en proie à un blocus depuis janvier 2009. Nul n’est autorisé à entrer ou à sortir du camp, tant les familles des résidents, que les avocats, les défenseurs des droits humains, les observateurs de  l’ONU ou les médecins.

Suite à l’attaque en cours, les députés David Clarinval et Patrick Moriau demandent au Ministre des affaires étrangères d’interpeller l’Union européenne ainsi que les autorités américaines et irakiennes afin : 
– qu’elles interviennent en vue d’obtenir un cessez-le-feu immédiat
– qu’elles obtiennent un retrait des forces militaires irakiennes, notamment des véhicules blindés, du camp d’Ashraf
– qu’elles autorisent l’apport de médicaments et de soins auprès des blessés

De surcroît, les deux députés demandent, en raison du blocus médical, au Ministre Steven Vanackere, d’entreprendre des démarches auprès des autorités américaines pour qu’elles prennent en charge les réfugiés blessés d’Ashraf dans l’hôpital américain le plus proche du camp.

Ce jeudi 14 avril, à 13 heures, une conférence de presse aura lieu lors de la manifestation qui aura lieu devant l’Ambassade des Etats-Unis à Bruxelles, afin de protester contre cette attaque. Les députés Clarinval et Moriau, ainsi que des collègues néerlandophones y assisteront afin de soutenir les réfugiés du camp d’Ashraf.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe