dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDes parlementaires américains appellent à libérer les otages d'Achraf

Des parlementaires américains appellent à libérer les otages d’Achraf

CNRI – Dans une réunion organisée cette semaine à la Chambre des Représentants américaine, des parlementaires démocrates et républicains ont appelé le gouvernement à prendre ses responsabilités dans la libération des otages d’Achraf, retenus depuis le 1er septembre par le gouvernement irakien inféodé à l’Iran.

Le juge Ted Poe, président de la sous-commission du contre-terrorisme et des armes de destruction massive, a déclaré: « Ce qui s’est passé le 1er septembre peut être qualifié de ‘crime contre l’humanité’ contre les habitants d’Achraf. Dans une lettre adressée au Secrétaire d’Etat John Kerry, avec 33 membres du Congrès, nous avons exigé la suspension de toute aide financière à l’Irak tant que les opposants iraniens pris en otage ne seront pas libérés. »

Le juge Michael Mukasey, ex-ministre de la Justice, a déclaré avec émotion: « Nous observons en silence le massacre des habitants d’Achraf par les forces irakiennes qui ont été armées et entraînées par les États-Unis d’Amérique. Le silence et l’inaction du gouvernement américain est inacceptable. »

Dana Rohrabacher, président de la sous-commission des Affaires européennes et asiatiques, a pour sa part souligné que « la tuerie du 1er septembre est un scandale. Un scandale pour le gouvernement irakien et un scandale pour les Etats-Unis. Les soldats irakiens étaient équipés d’armements américains pour mener l’attaque. Les USA ont-t-ils oublié leur responsabilité dans cette affaire? Nous sommes à un tournant: soit les États-Unis réagissent pour accomplir leur devoir moral, soit il y aura de terribles conséquences qui nous attendent et qui mettront en danger la stabilité dans la région et dans le monde. »

Ileana Ros-Lehtinen, présidente de la commission du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord a quant à elle souligné: « Cela fait deux ans que les habitants d’Achraf sont dans un camp où règne l’insécurité. Ce qui aggrave cette stratégie, c’est que le massacre du 1er septembre a été perpétré par les mêmes forces irakiennes qui devaient les protéger. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe