lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDes médecins irano-américains avertissent Clinton des restrictions médicales touchant Achraf

Des médecins irano-américains avertissent Clinton des restrictions médicales touchant Achraf

CNRI – Dans une lettre à la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, une association médicale irano-américaine lui fait part des restrictions médicales au Camp d’Achraf en Irak imposées par le gouvernement de Nouri al-Maliki à la demande du régime des mollahs en Iran.

Le camp d’Achraf, situé en Irak, abrite 3 400 opposants iraniens.

Dans une lettre signée par 101 médecins et experts médicaux, l’Association des Médecins pour un Iran libre condamne l’attaque du 7 janvier menée contre Achraf par les forces irakiennes sur l’injonction du régime iranien et qui a fait 176 blessés parmi les résidents, dont 91 femmes.

Cette  lettre rapporte que la plupart des blessures ont été causées par des jets de pierres et autres objets de poids lancés sur les résidents. Un grand nombre de ces blessés souffrent de coupures profondes et de blessures aux yeux, aux mains, aux jambes et à la mâchoire. Compte tenu du fait que les forces irakiennes leur ont bloqué l’accès aux soins, ces blessures entraîneront des symptômes à long-terme, précise la lettre.

« Nous confirmons ces faits grâce à nos contacts au camp d’Achraf. En plus des autres cas, nous avons examiné la blessure à l’œil de Mme Fatemeh Nouri. A la clinique d’Achraf, le gouvernement irakien lui a refusé des soins. Empêcher l’accès aux services médicaux dans ces circonstances ne fait que compliquer la situation sanitaire déjà alarmante d’Achraf ».

Les médecins ont ajouté dans leur lettre : « Comme nous l’avons déjà écrit auparavant, des centaines de personnes souffrent de maladies chroniques à Achraf.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe