mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireDes experts nord-coréens coopèrent à la production de missiles en Iran –...

Des experts nord-coréens coopèrent à la production de missiles en Iran – Abedini

Des experts nord-coréens coopèrent à la production de missiles en Iran – AbediniCNRI – Dans une conférence de presse à Londres lundi, le bureau de représentation du Conseil national de la Résistance iranienne a fait des révélations sur le programme de production de missiles porteur d’ogive du régime de Téhéran. Voici une dépêche de l’agence Associated Press sur cette conférence :

Un groupe iranien en exil a avancé lundi que Téhéran dissimule plus de 300 missiles de logue portée dans deux villes iraniennes et que des experts en armement coréens coopèrent à la production de missiles de ce pays.

Le groupe, le Conseil national de la Résistance iranienne, a affirmé qu’une augmentation de la production de missiles porteurs d’ogives « mène la communauté internationale au bord du gouffre et conduisent les événements vers la guerre. »

Le CNRI, lié aux Moudjahidine du peuple, un groupe que Washington et l’Union européenne ont mis sur la liste des organisations terroristes, a un passé mitigé d’informations exactes.

Il y a trois ans, le groupe avait révélé des informations sur deux sites nucléaires cachés, ce qui avait aidé à découvrir pratiquement deux décennies d’activités iraniennes secrètes, et avait déclenché les craintes actuelles sur l’intention de Téhéran de fabriquer une bombe. Mais la plupart des informations que le groupe a présentées, n’ont pu être vérifiées publiquement.

Le groupe affirme que des experts de la Corée du Nord travaillent avec les autorités iraniennes sur les système de guidage, la production d’ogives, le système de carburant des missiles et les systèmes d’explosions, au complexe des industries de missiles Hemmat, au nord-est de Téhéran, pour développer un nouveau missile balistique d’une portée de 3000 km. Les Nord-coréens ont travaillé avec l’Iran sur un autre projet de missile d’un milliard de dollars (830 millions d’euros) jusqu’à cet été, affirme le groupe, où deux essais de missiles de longue portée Shahab-4 ont échoué et le projet a été abandonné.

« Les experts nord-coréens sont basés en Iran pour une longue période et réside dans un hôtel du complexe Hemmat et dans les zones résidentielles des complexes militaires », a dit Hossein Abedini, membre de la commission des affaires étrangères du groupe. « Afin d’empêcher les fuites d’information, le régime des mollahs ne leur permet pas de résider hors des complexe militaires. »

Les demandes répétées de commentaires auprès de l’ambassade d’Iran à Londres n’ont reçu aucune réponse lundi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe