mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireDes diplomates de haut rang à la fin de cette semaine aux...

Des diplomates de haut rang à la fin de cette semaine aux négociations nucléaires avec l’Iran

Xinhua – Selon l’agence chinois Xinhua depuis Vienne, certains ministres des Affaires étrangères des pays du groupe P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, plus l’Allemagne) voyageraient ce vendredi à Vienne pour essayer de faire aboutir le dernier ronde de négociations sur le nucléaire iranien, ont déclaré lundi à Xinhua des sources diplomatiques.

La phase finale des négociations nucléaires avec l’Iran est une course contre la montre. Durant la première semaine, les négociations n’ont guerre avancées et d’importants sujets de discordes restent sans solution.

Des sources diplomatiques ont déclaré à Xinhua que le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, pourrait participer à la réunion à Vienne des ministres des Affaires étrangères, à la suite de son voyage en Chine.

Mais à part Kerry, il est encore difficile de savoir quels autres ministres des Affaires étrangères participeraient à la réunion qui aura lieu à la fin de cette semaine.

Ces négociations sont considérées comme la dernière occasion de résoudre les problèmes de longue date concernant le programme nucléaire de l’Iran. L’accord provisoire signé en novembre dernier à Genève expirera le 20 juillet.

Dans le cadre de l’accord provisoire signé à Genève entre l’Iran et le groupe P5+1, l’Iran a suspendu certaines de ses activités nucléaires sensibles, en échange de l’allègement des sanctions internationales pendant une période de six mois. Ce délai a été accordé pour que les diplomates aient le temps de trouver une solution globale pour ce problème.

Les puissances mondiales exigent que l’Iran réduise fortement son programme nucléaire afin de répondre aux préoccupations de la communauté internationale. Téhéran campe sur ses positions et insiste que son droit à poursuivre ses activités nucléaires.

Les Etats occidentaux ont des doutes sur la finalité réelle du programme nucléaire de l’Iran. Ils disent que ce pays pourrait secrètement développer des armes nucléaires, une allégation que dément le régime de  Téhéran.
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe