mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafCommuniqué de presse : Le Comité Français pour un Iran Démocratique CFID

Communiqué de presse : Le Comité Français pour un Iran Démocratique CFID

Communiqué de presse

Le Comité Français pour un Iran Démocratique CFID, constitué de parlementaires, d’anciens ministres, de magistrats et autres défenseurs des droits de l’Homme s’inquiète depuis plusieurs mois du blocage survenu dans le processus du transfert des résidents d’Achraf vers le camp Liberty, le gouvernement irakien s’abstenant de garantir le conditions humanitaires minimales requises pour un nouveau déplacement.

Le CFID se réjouit d’apprendre que Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a déclaré : dans un geste de bonne volonté, les résidents d’Achraf lanceront, le 23 août, le sixième convoi de 400 résidents du camp d’Achraf vers le camp Liberty.

Selon le communiqué du Conseil national de la Résistance iranienne après le départ d’un nouveau convoi vers Liberty, le gouvernement des États-Unis s’engagera dans le sens d’une radiation du nom de l’OMPI de la liste des organisations terroristes du département d’Etat américain et déploiera « un véritable effort pour résoudre les questions humanitaires en suspens à Liberty qui altèrent la vie quotidienne des habitants, y compris des mécanismes fiables pour fournir de l’eau et de l’électricité ».

Le CFID rend hommage à la décision courageuse et la diplomatie subtile de la présidente Maryam Radjavi qui, une fois de plus, a permis d’éviter la menace de l’utilisation de la violence, brandie par les autorités irakiennes, et facilité une voie pacifique pour résoudre ce problème complexe et sensible.

Le CFID, appelle le gouvernement américain à remplir pleinement ses responsabilités quant à la protection et l’intégrité physique des résidents d’Achraf et de Liberty et à retirer l’OMPI de sa liste noire avant le 1er octobre 2012 comme souhaité par la Cour d’Appel de Washington.

Le CFID appelle les Nations Unies et la MANUI à veiller scrupuleusement à la réalisation des demandes légitimes des Achrafiens pour l’instauration des conditions humanitaires nécessaires pour que de nouveaux contingents quittent Achraf vers Liberty. Le gouvernement irakien devrait répondre à ses engagements dans ce domaine dans le cadre du protocole d’accord signé avec l’ONU et rejeter les pressions du régime iranien qui n’a d’autre objectif, dans le contexte actuel, de la région que de détruire son opposition principale en Irak.
 
 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe