lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafCinq autres blesses meurent faute d’avoir pu être soignés

Cinq autres blesses meurent faute d’avoir pu être soignés

Le nombre de morts se montent à 28

CNRI – Cinq autres Achrafiens blessés, dont une femme, sont décédés en raison de l’impossibilité de les soigner. Le nombre de morts se montent donc désormais à 28. Il s’agit de Mme Chahnaz Pahlevani, M. Khalil Kalbi, M. Vargha Soleimani, M. Mohammad Reza Pirzadi et M. Behrouz Sabet.

Un grand nombre des 300 Achrafiens blessés par les tirs des forces aux ordres de Maliki, sont dans un état extrêmement critique. En raison du blocus médical inhumain d’Achraf, il est impossible de les soigner et le nombre des morts augmente d’heure en heure.

La Résistance iranienne appelle une fois de plus le gouvernement et les forces des Etats-Unis à transférer les blessés à l’hôpital militaire américain près d’Achraf. Les Etats-Unis sont responsables de la sécurité et de la vie des résidents d’Achraf selon le droit international et doivent respecter leur engagement dans ce domaine.

Secrétariat du Conseil  national de la Resistance iranienne
Le 8 avril 2011 – 10h heure de Paris

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe