mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafBerlin : des milliers d'Iraniens appellent la communauté internationale à intervenir pour...

Berlin : des milliers d’Iraniens appellent la communauté internationale à intervenir pour sauver les 7 otages d’Achraf

CNRI – Des milliers d’Iraniens  ont manifesté samedi à Berlin appelant l’ONU , les Etats-Unis et le gouvernement allemand à intervenir pour sauver la vie de 7 résidents d’Achraf qui ont été pris en otage le 1er Septembre par les forces spéciales irakiennes de Nouri al- Maliki.
Durant cette manifestation qui a commencé devant l’ambassade des Etats-Unis à Berlin, des Iraniens grévistes de la faim ont également participé. Depuis 35 jours, des centaines de personnes au camp Liberty (en Irak ), à Berlin, Londres, Genève, Ottawa et Melbourne sont en grève de la faim grève de la faim pour exiger la libération des sept otages.

Les manifestants ont exigé que le gouvernement américain demande immédiatement au gouvernement irakien de libérer les 7 otages, six femmes et un homme, qui sont des « personnes d’intérêt » et des personnes « protégées » en vertu des conventions de Genève et les lois internationales sur les réfugiés. L’ONU et le gouvernement américain savent bien que les forces spéciales de Maliki ont attaqué le camp d’Achraf à la demande du régime iranien, massacré 52 résidents sans défense et kidnappé 7 autres qui sont actuellement aux mains des forces spéciales de Maliki dans la zone verte à Bagdad .

Les manifestants ont averti que, conformément à l’information et la reconnaissance spécifique des organisations internationales, les 7 otages sont dans les pires conditions aux mains des forces de sécurité irakiennes et sont gravement menacés d’extradition vers l’Iran.

Les manifestants ont souligné que le gouvernement américain a la responsabilité directe envers les otages, car il leur avait donné des garanties écrites pour la sécurité et la protection. Il y a deux jours, des sénateurs américains dont le président de la commission des affaires étrangères du Sénat,  le sénateur Menendez ainsi que le sénateur McCain ont rappelé ce fait au Département d’Etat lors d’une audition au Sénat. Le silence et l’inaction du gouvernement américain et des Nations Unies concernant les otages sont inacceptables et injustifiables et ressemble à de la  complicité avec les criminels et prépare le terrain pour davantage de crimes.

 

Les manifestant samedi à Berlin ont également fermement condamné l’inaction et le silence du gouvernement allemand face au crime contre l’humanité qui a eu lieu le 1er Septembre à Achraf. Ceci d’autant plus qu’après les Etats Unis, l’Allemagne et le régime iranien sont les plus importants partenaires économiques de l’Irak. Le gouvernement Allemand pourrait facilement faire pression sur le gouvernement irakien pour libérer les otages.
Les Iraniens ont demandé à  l’ONU de placer une équipe d’observateurs permanents de l’ONU et une unité de Casques bleus dans le camp Liberty pour garantir la protection et la sécurité de près de 3000 réfugiés iraniens sans défense en Irak.