mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeBahreïn: condamnations prononcées contre les auteurs d’attentats liés à l’Iran

Bahreïn: condamnations prononcées contre les auteurs d’attentats liés à l’Iran

Bahreïn: condamnations prononcées contre les auteurs d’attentats liés à l’Iran

Avec l’AFP : Une personne été condamné à mort et 22 autres à la prison à perpétuité jeudi à Bahreïn pour avoir formé un « groupe terroriste » et tué deux personnes dont un policier, selon une source judiciaire.

Les condamnations ont été prononcées par la Haute cour criminelle à Manama qui a aussi déchu ces 23 Bahreïnis de leur nationalité et infligé des amendes à deux d’entre eux d’un montant de 200.000 dinars (485.000 euros), selon une déclaration du procureur en chef Ahmed al-Hammadi.

Selon d’autres sources judiciaires, tous les condamnés jeudi appartiennent à la communauté chiite et seize d’entre eux ont été jugés par contumace. Selon la déclaration de M. Hammadi, le groupe, qualifié de « terroriste », a été condamné pour avoir planifié et exécuté des attentats à la bombe dans deux villages chiites en décembre 2014. Un attentat dans le village de Damistan avait tué un policier jordanien qui travaillait à Bahreïn dans le cadre d’un « accord d’échange de sécurité et de formation » avec la Jordanie.

Par ailleurs, une cour d’appel a confirmé jeudi la condamnation à mort prononcée contre un membre de la communauté chiite reconnu coupable d’avoir formé et mené un « groupe terroriste » lui aussi impliqué dans un attentat à la bombe qui avait tué un policier dans un village chiite l’année dernière, a précisé le procureur en chef.

Plus tôt cette semaine, 29 personnes avaient été condamnées à des peines allant de cinq ans de prison à la perpétuité pour avoir tenté de tuer des policiers lors d’un attentat à la bombe, également en décembre 2014. L’explosion avait blessé trois policiers.

Le ministère de l’intérieur de Bahrein a récemment accusé l’Iran « de s’ingérer dans les affaires internes de Bahreïn et de tenter d’ébranler la stabilité du royaume à travers des attaques terroristes ». Les Pasdaran iraniens ont été accusés d’encourager le terrorisme. Le procureur général de Bahreïn avait révélé il y a quelques mois l’arrestation de cinq individus « appartenant à un groupe cherchant à mener des opérations terroristes. Ils ont confirmé s’être rendus en Iran pour y recevoir une formation dans les camps des gardiens de la révolution iraniens (pasdaran), ainsi qu’une somme d’argent ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe