mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafAppel européen et américain en soutien à la solution européenne pour Achraf

Appel européen et américain en soutien à la solution européenne pour Achraf

sa protection immédiate et l’interdiction d’un déplacement à l’intérieur de l’Irak

Communiqué de presse, 25 mai – Dans une conférence au Parlement européen à Bruxelles, des responsables politiques européens et américains ont mis en garde contre une catastrophe humanitaire plus grande que le massacre du 8 avril au camp d’Achraf, appelant l’ONU, l’UE et les Etats-Unis, à entreprendre une action urgente afin de parvenir à une solution durable et pacifique à ce problème.

La réunion, parrainée par l’intergroupe des Amis d’un Iran Libre au Parlement européen et le Comité international pour l’Application de la Justice (ISJ), était présidée par le Dr. Alejo Vidal-Quadras, Vice-président du Parlement européen. Elle s’est tenue en présence de Mme Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne.

Lors de cette réunion Andrew Card, chef de cabinet de la Maison Blanche sous le président George W. Bush, Paddy Ashdown, Haut représentant de l’UE pour la Bosnie-Herzegovine, Wesley Clark, ancien commandant des forces de l’OTAN et candidat à la présidence des USA, Bill Richardson, ancien secrétaire à l’Energie et ambassadeur américain à l’ONU sous l’administration Clinton, Philip D. Zelikow, haut conseiller du Département d’Etat sous le président George W. Bush, l’ambassadeur Dell Dailey, coordinateur du contre-terrorisme au Département d’Etat sous le secrétariat de Condoleeza Rice, Jim Higgins eurodéputé membre du Bureau du Parlement européen, Struan Stevenson, président de la délégation du PE pour les relations avec l’Irak, et Tunne Kelam, eurodéputé, ont pris la parole.

Dans son intervention à la réunion,  Mme Radjavi a déclaré : « Je salue la décision du Conseil des ministres de lundi de travailler avec l’ONU et les États-Unis pour trouver une solution durable à cette crise humanitaire. Nous nous félicitons du plan présenté par la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak, dirigée par M. Stevenson. L’initiative du Parlement européen insiste sur la sécurité immédiate des résidents comme une condition pour atteindre une solution viable et pacifique ». Elle a ajouté : « Comme en avait averti les résidents d’Achraf, toute déplacement forcé est un prélude à un massacre des Achrafiens et les USA et l’UE seront  tenus pour responsables de cette question. »

Les participants américains et européens ont soutenu à l’unanimité la solution européenne. Ils ont souligné la nécessité de mettre  fin à la répression des Achrafiens notamment avec le retrait des forces irakiennes du camp, la levée du blocus, et l’ouverture d’une enquête internationale sur le massacre du 8 avril. Ils ont ajouté : « Le déplacement des Achrafiens vers un autre lieu en Irak n’était ni logique, ni pratique, ni  légal. C’est uniquement un prélude à un massacre d’une plus grande ampleur. Les participants ont appelé le gouvernement américain, l’Union européenne et les Etats membres de l’ONU à prendre des mesures essentielles pour garantir la protection d’Achraf et de ses résidents, y compris d’installer une équipe permanente d’observateurs de l’ONU à Achraf et d’empêcher un autre massacre ou tout déplacement forcé. 

Alejo Vidal-Quadras
Comité international pour l’application de la Justice (ISJ)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe