mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafAchraf: La force Qods et le Vevak prennent le contrôle des communications...

Achraf: La force Qods et le Vevak prennent le contrôle des communications en Irak

CNRI – Suite au retrait des forces américaines d’Irak, le régime des mollahs cherche à compléter sa mainmise sur l’Irak en prenant le contrôle des communications internes et externes de l’Irak. La force terroriste Qods des pasdaran et les services du renseignement iranien (Vevak) se sont appropriés la compagnie Zain al-Iraq qui gère une part considérable des communications internes et externes de l’Irak, ils pourront dorénavant contrôler et enregistrer les communications téléphoniques et les e-mails dans le pays.
 La compagnie Zain al-Iraq est considéré avoir le plus grand réseau de communication téléphonique et d’Internet en Irak avec plus de 12 millions de clients. La chaîne irakienne Rafedin TV a rapporté à cet égard: « quatre officiers des gardiens de la révolution iranienne (pasdaran) ont créé un centre de communication sophistiquées dans le quartier Al-Mansour de Bagdad afin de pouvoir contrôler et enregistrer tous les communications du pays. »

Par ce biais, le régime iranien cherche non seulement à espionner ses opposants à Achraf et à Liberty, mais également à éliminer les forces patriotiques et démocratiques irakiennes qui s’opposent à l’ingérence iranienne en Irak.
En 2005, la Résistance iranienne avait publié des identités de quelque 32 000 salariés irakiens des pasdaran, précisant leurs numéros de compte, le montant de leurs salaires et le lieu des missions assignées.
Nombre de ces individus sont actuellement en fonction dans les structures militaires, sécuritaires, le cabinet, le ministère de l’intérieur et l’administration publique. Le régime iranien détourne chaque année des milliards de dollars du pétrole irakien et contourne les sanctions internationales par le biais de l’Irak.
Ayant installé le gouvernement actuel en Irak grâce aux fraudes et aux pressions exercés lors de l’élection législative 2009 et les conspirations qui s’en suivirent, maintenant que les forces américaines se sont retirées le régime iranien entend étendre sa domination sur l’ensemble des structures de renseignements et de sécurité du pays.
Vivement inquiet du soulèvement héroïque du peuple syrien et la perspective du renversement de son allié stratégique dans la région, le régime intégriste a plus que jamais besoin d’assoir son emprise sur l’Irak.
La Résistance iranienne met en garde sur les ingérences massives et les opérations systématiques d’espionnages du régime iranien en Irak et appelle le Conseil de sécurité des Nations unies et le gouvernement américain à intervenir sérieusement pour ne pas permettre le fascisme religieux au pouvoir en Iran d’étendre davantage son système répressif à l’Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mars 2012