jeudi, juin 20, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeViolent raid sur les séminaires sunnites de Zahedan contre la poursuite du...

Violent raid sur les séminaires sunnites de Zahedan contre la poursuite du soulèvement

Violent raid sur les séminaires sunnites de Zahedan contre la poursuite du soulèvement

Appel à l’ONU et à l’Organisation de la coopération islamique pour qu’elles condamnent les crimes commis par le régime contre les Baloutches et sunnites iraniens

Par crainte de voir le soulèvement des Baloutches se poursuivre et s’étendre, et pour réprimer les protestations populaires, Ali Khamenei, en plus d’arrêter des jeunes et de réprimer les fidèles à Zahedan et dans la province, a lancé aujourd’hui une nouvelle attaque brutale contre des séminaires sunnites à Zahedan.

Ce lundi 11 décembre 2023, dans la matinée, des militaires, des agents du renseignement et des agents en civil ont fait un raid sur le séminaire de Molawi Abdulaziz dans la rue Mourad Qoli et sur le séminaire d’Abouzar Ghaffari dans le district de Karimabad, qui appartiennent tous deux à des compatriotes baloutches et sunnites. Ils ont insulté et battu les séminaristes, et ont arrêté plus de 200 personnes avec violence et insultes et les ont transférées vers un lieu inconnu dans des bus menés sur les lieux à l’avance. En outre, un certain nombre d’autres séminaires sunnites de Zahedan ont également été encerclés par les forces de sécurité.

Le Corps des pasdarans a justifié cette attaque brutale sur ses chaînes Telegram par des scénarios ridicules tels que « l’arrestation d’éléments de groupes terroristes« .

Au cours de l’année écoulée, et après le massacre des compatriotes baloutches lors du vendredi sanglant de Zahedan le 30 septembre 2022, le régime clérical a intensifié la pression et la répression sur la province du Sistan-Baloutchistan, en particulier sur les religieux sunnites. Au cours des 14 derniers mois, le nombre de prisonniers baloutches exécutés a dépassé les 200. Au cours de la même période, des centaines de petits transporteurs de carburant baloutches ont été tués ou blessés par le Corps des pasdarans.

La Résistance iranienne appelle les Nations Unies, l’Union européenne, l’Organisation de la coopération islamique et leurs États membres à condamner fermement la répression brutale des compatriotes baloutches et sunnites, et exige une enquête indépendante sur les crimes du régime au Sistan-Baloutchistan, en particulier de septembre 2022 à ce jour, par une commission d’enquête internationale.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 décembre 2023