mercredi, février 28, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeIran - Le commandant adjoint des pasdaran, de nombreux officiers supérieurs postés...

Iran – Le commandant adjoint des pasdaran, de nombreux officiers supérieurs postés à Pasargades pour empêcher les manifestations populaires – vidéo

Iran - Le commandant adjoint des pasdaran, de nombreux officiers supérieurs postés à Pasargades pour empêcher les manifestations populaires - vidéo

Avant la « Journée d’hommage à Cyrus Le Grand » de dimanche dernier en Iran, de nombreux commandants supérieurs des Gardiens de la révolution (pasdaran) ont été postés sur le site historique et dans zones environnantes pour éviter un probable soulèvement anti-gouvernemental, selon les rapports provenant de l’intérieur du régime.

Parmi eux, il y avait le commandant adjoint des pasdaran, Hossein Salami ; le Brigadier Général Hossein Nejat, chef adjoint du Renseignement des pasdaran ; le Brigadier Général Mir Ahmadi, chef adjoint du Renseignement de l’Etat-major des forces armées ; le Brigadier Général Kazemi ; le Brigadier Général Hashem Ghiathi ; le Brigadier Général Kushaki, commandant du Corps « Fajr » dans la province de Fars ; le Brigadier Général Jazani ; le Colonel Ali Zolqadri, chef adjoint de la police dans la province de Fars et de nombreux de commandants des pasdaran de diverses provinces étaient sur les lieux habillés en civil, tous étaient impliqués dans l’orientation des efforts de répression généralisée contre le grand nombre de personnes venant sur le site en provenance de villes proches et lointaines.

Iran - repressive police to stop demonstration around Cyreus the Great tomb

Environ six mille membres des pasdaran, de la milice Bassidj, de la police et du Renseignement étaient postés à Pasargades environ deux jours avant l’événement. Toutes les écoles, mosquées, centres religieux, et même la maison et le bureau de l’imam de la prière du vendredi à Pasargades étaient occupées par ces unités. Beaucoup d’autres unités ont également été postées dans des tentes érigées autour du site de la tombe.

Des milliers de membres des pasdaran ont également été envoyés des provinces du Khouzistan, de Chahar Mahal Bakhtiari, de Kohguilouyé et de Boyer Ahmad, et des bases des pasdaran situées dans les villes et cités avoisinantes. Ces unités sont restées dans la zone jusqu’à lundi. Toutes les autoroutes, les routes principales et secondaires, et même les routes non asphaltées menant à Pasargades ont été bloquées par des colonnes et des murs préfabriqués en béton par les pasdaran et la milice Bassidj.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 3 novembre 2017