jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRINouveau tir de missile sur Riyad : Les actions du régime iranien...

Nouveau tir de missile sur Riyad : Les actions du régime iranien alimentent le bellicisme et appellent à une politique décisive pour l’évincer de la région

Le tir d’un autre missile sur Riyad via le Yémen par le régime des mollahs, le 19 décembre, a montré une fois de plus qu’il n’arrêtera pas le bellicisme et l’exportation du terrorisme et du fondamentalisme tant qu’il sera au pouvoir. Cet acte insensé montre clairement l’impasse à laquelle le régime est confronté et qu’il n’a pas d’autre option pour survivre que d’intensifier les crises dans la région.

Il s’agit du deuxième tir de missiles sur Riyad par les pasdaran ces dernières semaines. Ils avaient déjà tiré un missile sur la Mecque ces derniers mois. Le régime considère l’inaction de la communauté internationale comme un feu vert pour continuer ces ingérences bellicistes.

De tels actes, outre le massacre des populations innocentes de la Syrie, de l’Irak et du Yémen, montrent clairement qu’il n’y a aucune perspective de paix et de stabilité dans cette partie du monde tant que la dictature iranienne sera au pouvoir.

Comme l’a souligné Maryam Radjavi, Présidente de la Résistance iranienne, lors de la Conférence internationale qui s’est tenue à Paris le 16 décembre, les pays Occidentaux ainsi que les pays de la région devraient prendre des mesures pratiques et efficaces pour lutter contre les crimes de ce régime, notamment en:

• Expulsant les pasdaran et leurs milices de la Syrie, de l’Irak, du Yémen et de l’Afghanistan et en empêchant le transfert de leurs troupes et de leurs armes via ces pays ;
• Refusant au régime des mollahs et plus particulièrement aux pasdaran, l’accès au système bancaire international ;
• Saisissant la Cour pénale internationale concernant les crimes commis par les mollahs, notamment le massacre de 30 000 prisonniers politiques perpétré en 1988,
• Reconnaissant le Conseil National de la Résistance iranienne comme l’alternative démocratique à la dictature théocratique et terroriste au pouvoir en Iran ; une mesure indispensable pour mettre fin à la politique désastreuse de complaisance vis-à-vis du régime des mollahs.

Conseil National de la Résistance iranienne – Commission des Affaires Etrangères
Le 20 décembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe