lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueMaryam Radjavi se réjouit de l’échec du régime de Téhéran au Conseil...

Maryam Radjavi se réjouit de l’échec du régime de Téhéran au Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Maryam Radjavi se réjouit de l’échec du régime de Téhéran au Conseil des droits de l’homme de l’ONUCNRI – Mme Maryam Radjavi, Présidente de la République élue de la Résistance iranienne, a adressé ses félicitations au peuple iranien pour le rejet opposé par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à la candidature de la dictature religieuse et terroriste au pouvoir en Iran.

Elle a rappelé que ce vote contre la demande impudente du régime religieux par les trois quarts des Etats membres de l’ONU était une affirmation catégorique de l’illégitimité de la théocratie en place, qui est le premier violateur des droits de l’homme dans le monde.

Cet échec cuisant du régime des mollahs à l’Assemblée générale intervient malgré une campagne vigoureuse de ses missions permanentes à New York et à Genève, ainsi que de ses ambassades à travers le monde pour s’assurer un nombre de votes suffisants pour entrer dans ce conseil.

Mme Radjavi a ajouté :  "Le vote d’hier de l’Assemblée générale contre le fascisme religieux en Iran a confirmé les 52 résolutions précédentes de l’Assemblée générale et des autres organes de l’ONU condamnant les crimes inhumains du régime des mollahs, comme le massacre de  30.000 prisonniers politiques en 1988, la torture et les châtiments cruels, comme arracher les yeux, amputer, lapider, fouetter en public, la répression brutale des femmes et piétiner les droits des minorités ethniques et religieuses ces 25 dernières années. »
 
La présidente élue de la Résistance iranienne a émis le voeu que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU examinera rapidement le bilan terrifiant des droits de l’homme en Iran et qu’il le mettra sous surveillance.

Mme Radjavi a souligné qu’il était temps d’envoyer le bilan des droits de l’homme du régime de Téhéran au Conseil de Sécurité des Nations et de faire comparaître les dirigeants de cette dictature médiévale devant un tribunal international pour leurs crimes contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 mai 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe