jeudi, juin 20, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesFemmes, résistance, liberté – Appel de la Commission des Femmes du CNRI

Femmes, résistance, liberté – Appel de la Commission des Femmes du CNRI

Femmes, résistance, liberté
Appel aux femmes et aux hommes d’Iran à s’élever contre la nouvelle vague de répression des femmes par le régime misogyne des mollahs sur ordre de Khamenei

Ali Khamenei a de plus en plus recours à la répression en raison des revers subis de toutes parts par son régime. Le mercredi 10 avril, lors de son sermon de l’Aïd al-Fitr, il a mis en garde les organes, les agents et les responsables du régime contre toute « insuffisance » dans la lutte contre la « violation des normes religieuses » et a explicitement ordonné : « Les responsables, le peuple et ceux qui font la promotion du bien et la prohibition du mal doivent tous s’acquitter de leurs devoirs à cet égard. » Il est évident que les femmes sont les premières cibles de cette nouvelle phase de répression.

Conformément à la directive de Khamenei, Ahmad Radan, le commandant des forces de sécurité de l’État (SSF), a annoncé dans un communiqué publié dans les médias officiels le même jour qu’à partir du samedi 13 avril, celles qui ne portent pas le hijab seront identifiées à l’aide d’appareils intelligents. Les personnes trouvées sans voile dans des lieux publics recevront d’abord un avertissement et seront ensuite déférées au tribunal. Les véhicules dans lesquels se trouvent des femmes sans voile recevront un avertissement dès la première infraction et seront mis en fourrière en cas de récidive. Les entreprises dont les employées ne respectent pas les règles relatives au port du voile recevront un premier avertissement et seront fermées par la suite.

Par la suite, les commandants des FSE de la province de Téhéran Est et Ouest ont annoncé que « le plan pour le hijab et la chasteté sera appliqué avec plus de sérieux dans toutes les rues et les lieux publics à partir du samedi 13 avril ». Parallèlement, les commandants des FSE de diverses provinces, dont Bouchehr, Kermanchah et Semnan, ont publié des communiqués répressifs menaçant et ciblant les femmes.

La commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) exhorte les femmes et les hommes d’Iran à résister fermement à la nouvelle vague de répression contre les femmes par le régime misogyne des mollahs. Elle appelle également les organismes internationaux, en particulier la rapporteuse spéciale de l’ONU sur la violence contre les femmes, à condamner le hijab obligatoire et les actions misogynes du régime des mollahs à cet égard.

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 avril 2024

Cliquer ici pour lire le communiqué dans le site de la commission des Femmes