mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Nouvelle vague d'épidémie de coronavirus dans le pays

Iran : Nouvelle vague d’épidémie de coronavirus dans le pays

L'hospitalisation augmente de 350 % au Guilan, 400 % au Khorassan du Sud, 100 % au Khouzistan et 97 % au Khorassan-Razavi • - Le ministère de la Santé : Les décès dus au coronavirus sont revenus à deux chiffres et 2375 nouveaux patients ont été identifiés ces dernières 24 heures. • Alireza Zali : Le nombre de visites dans les centres médicaux et de traitement du Coronavirus a augmenté à Téhéran, et le nombre d'hospitalisations à Téhéran évolue progressivement. • Payam Tabresi : Nos cas ambulatoires ont à nouveau augmenté de manière significative ; il semble qu’une nouvelle vague débute dans le pays. • Minou Mohraz : Nous sommes confrontés à une augmentation du nombre de patients. Le coronavirus n'est pas terminé et les types BA4 et BA5 vont se propager en Iran.

L’hospitalisation augmente de 350 % au Guilan, 400 % au Khorassan du Sud, 100 % au Khouzistan et 97 % au Khorassan-Razavi

• – Le ministère de la Santé : Les décès dus au coronavirus sont revenus à deux chiffres et 2375 nouveaux patients ont été identifiés ces dernières 24 heures.

• Alireza Zali : Le nombre de visites dans les centres médicaux et de traitement du Coronavirus a augmenté à Téhéran, et le nombre d’hospitalisations à Téhéran évolue progressivement.

• Payam Tabresi : Nos cas ambulatoires ont à nouveau augmenté de manière significative ; il semble qu’une nouvelle vague débute dans le pays.

• Minou Mohraz : Nous sommes confrontés à une augmentation du nombre de patients. Le coronavirus n’est pas terminé et les types BA4 et BA5 vont se propager en Iran.

• Quotidien Jaam-e Jam : Nous revenons aux jours terrifiants où l’on trouvait miraculeusement un lit vide ou quelques mètres d’espace pour obtenir de l’oxygène.

En raison des politiques criminelles et de pillage du régime des mollahs, de l’incapacité à fournir des vaccins fiables et du manque d’installations de base pour la prévention et le traitement des patients, une fois de plus, la population iranienne, en particulier les travailleurs, les ouvriers et les démunis, a été laissée sans défense et vulnérable face à la nouvelle vague de coronavirus. Le ministère de la Santé du régime a annoncé aujourd’hui : « Le nombre de décès dus au coronavirus a de nouveau atteint deux chiffres et 2375 nouveaux patients ont été identifiés au cours des dernières 24 heures. Quatre villes sont en rouge, 14 en orange et 142 en jaune » (IRNA, 10 juillet 2022).

Alireza Zali, le chef du QG des opérations de contrôle du coronavirus à Téhéran, a déclaré : « Au cours des dernières 24 heures, 4 000 personnes se sont rendues dans les centres médicaux de la province de Téhéran avec des symptômes suspects de Coronavirus, alors que ce nombre avait diminué à 1 500 au cours des deux dernières semaines. Le nombre d’hospitalisations à Téhéran évolue progressivement. On s’attend à voir de nouvelles vagues d’épidémie de virus dans les semaines à venir » (ISNA, 10 juillet 2022).

Payam Tabarsi, membre du QG des opérations de contrôle des coronavirus, a déclaré : « Un grand nombre de personnes seront probablement touchées par la maladie, et lorsqu’une grande population est touchée par la maladie, les effets indésirables, le nombre de décès et les admissions en soins intensifs vont certainement augmenter. Cela fait environ une semaine que nos cas ambulatoires ont à nouveau augmenté, ce qui est une augmentation significative. Il semble que le début d’une nouvelle vague se produise dans le pays » (Shafqna, 8 juillet 2022).

Minou Mohraz, spécialiste des maladies infectieuses, a confirmé l’augmentation du nombre de patients et d’hospitalisations et a déclaré : « La situation a changé et nous sommes malheureusement confrontés à une augmentation du nombre d’infections. Le coronavirus n’est pas terminé et les types BA4 et BA5 vont se propager en Iran » (Shafqna, 8 juillet 2022).

Dans la province du Khouzistan, le président de l’université de médecine d’Ahwaz a mis en garde contre une nouvelle vague d’épidémie de Coronavirus et a déclaré : « Le nombre de patients hospitalisés atteints du Coronavirus au Khouzistan a augmenté de plus de 100% » (ISNA, 18 juillet 2011). Nous sommes avec l’apparition d’une forte vague de Coronavirus et une infection généralisée n’est pas loin » (Agence Fars 9 juillet 2022).

Dans la province de Khorassan-Razavi, l’Université médicale de Machad a annoncé : «  Le nombre de patients en consultation externe a augmenté de 97 % au cours des 10 derniers jours  » (Agence Tasnim, 8 juillet 2022). Le chef de l’Organisation du Conseil médical de Machad a déclaré : « De nombreuses personnes sont infectées par le Coronavirus, mais elles n’ont pas fait le test PCR ; Le nombre de personnes infectées est beaucoup plus élevé que le nombre de cas de tests PCR définitivement positifs. Dans des conditions pessimistes, à partir de la mi-août, et dans des conditions réalistes, en septembre et octobre, nous assisterons à la formation d’un nouveau pic de Coronavirus » (Site Shafqna, 8 juillet 2022).

L’université médicale de Birjand a annoncé que le nombre de personnes infectées par le coronavirus dans la province du Khorassan du Sud a été multiplié par cinq en deux
semaines » (Agence d’information de la radio et de la télévision d’État, 8 juillet 2022).

Le porte-parole de l’Université médicale de Guilan a déclaré : « Les hospitalisations dues au coronavirus au Guilan ont été multipliées par quatre et demi par rapport aux dix derniers jours de juin » (Khabar Online, 9 juillet 2022).

Le quotidien d’État Jaam-e Jam a écrit : « Nous revenons aux jours terrifiants de la vie avec le Coronavirus ; aux jours stressants où c’était un miracle de trouver un lit vide ou une petite place dans la salle d’urgence des centres médicaux pour s’allonger et recevoir de l’oxygène de la machine ; aux jours où la maladie infectait plusieurs personnes dans la plupart des maisons et envoyait l’une d’entre elles dans un monde sans retour. Les hôpitaux et les centres médicaux du pays sont occupés ces jours-ci, et après une courte période où les départements du Coronavirus étaient fermés ou semi-fermés, la page se tourne à nouveau en faveur du virus » (7 juillet 2022).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 juillet 2022

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe