vendredi, avril 19, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsExécution d’un prisonnier du soulèvement, Milad Zohrehvand, 21 ans

Exécution d’un prisonnier du soulèvement, Milad Zohrehvand, 21 ans

Exécution d’un prisonnier du soulèvement, Milad Zohrehvand, 21 ans

Exécution d’un prisonnier du soulèvement, Milad Zohrehvand, 21 ans, à Hamedan
Exécution de 9 prisonniers les 22 et 23 novembre

Les bourreaux de Khamenei ont exécuté en secret le prisonnier du soulèvement Milad Zohrehvand, 21 ans, le brave enfant de la ville de Malayer, sans en informer sa famille, à la prison centrale de Hamedan le jeudi 23 novembre.

Milad avait été blessé par les tirs des pasdarans et arrêté durant les manifestations de Malayer le 27 octobre 2022. Il avait été condamné à la peine capitale pour la mort d’un pasdaran nommé Ali Nazari, et la cour suprême des mollahs avait confirmé la sentence.

A la suite de cette exécution et par peur des protestations populaires, les forces répressives ont été déployées à gtravers Malayer depuis le matin.

Le même jour, huit autres prisonniers ont été pendus les 22 et 23 novembre, Rassoul Gorgij et Shahmorad Davoudi à Machhad, et le 22 novembre Moslem Jamshidi, Mohammad Andishgo et deux autres condamnés à la prison de Qezel-Hessar, Ebrahim Zamahriz à Tabriz ainsi qu’un autre détenu prénommé Reza.

Avec ces exécutions, Khamenei affiche la cruauté du régime et sa peur d’une éruption de la colère populaire. Cependant, ces crimes ne font que renforcer la détermination du peuple iranien et de sa jeunesse insurgée à renverser la tyrannie.

La résistance iranienne appelle l’ONU et l’Union européenne avec ses Etats membres à prendre des mesures urgentes pour arrêter la machine à tuer de la dictature religieuse et à sauver la vie des condamnés à mort. Le régime des mollahs doit être mis au ban de la communauté internationale et ses dirigeants, spécialement Khamenei, Raïssi et Eje’i, doivent être traduits en justice pour crimes contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 novembre 2023

Voir la photo ci-dessous

Milad Zohrehvand, prisonnier du soulèvement de 2022,
exécuté jeudi 23 novembre 2023 à la prison centrale de Hamedan