mardi, mai 28, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsCondamnation à mort requise pour plusieurs prisonniers politiques de la prison d'Evine

Condamnation à mort requise pour plusieurs prisonniers politiques de la prison d’Evine

Condamnation à mort requise pour plusieurs prisonniers politiques de la prison d'Evine

Appel à une action immédiate pour empêcher l’exécution des prisonniers politiques et les faire libérer

Le procureur du régime des mollahs a requis la peine de mort auprès du tribunal anti-révolutionnaire contre plusieurs prisonniers politiques, dont Mehdi Hosni, Behrouz Ehsani et Hossein Derakhshani, de la salle 6 de la prison d’Evine de Téhéran, sur la base des accusations de « Baghi » et « Moharebeh », ou guerre contre Dieu. Behrouz Ehsani, 69 ans, a été arrêté en décembre 2022, Hossein Derakhshani, 51 ans, a été arrêté le 11 septembre 2022, et Mehdi Hosni, 40 ans, a été arrêté en octobre 2022. Mehdi est détenu à l’isolement depuis plus de sept mois sous la torture physique et mentale.

Avant cela, Shahryar Bayat, 64 ans, arrêté en février 2023 lors du soulèvement national et condamné à 8 ans et 6 mois de prison, a été condamné par la 13e chambre du tribunal de la province de Téhéran à « l’exécution à la potence » pour l’accusation de « Sab al-Nabi », ou insulte au Prophète et aux Saints en raison d’un nouveau dossier d’accusation monté de toutes pièces par le ministère du Renseignement.

La Résistance iranienne appelle le Haut-Commissaire et le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme en Iran, la mission internationale d’établissement des faits et tous les défenseurs des droits humains à prendre des mesures urgentes pour empêcher les exécutions de prisonniers politiques et les faire libérer. Elle souligne à nouveau la nécessité d’envoyer une mission d’enquête visiter les prisons en Iran et d’y rencontrer les détenus, notamment les prisonniers politiques.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 avril 2024