mercredi, février 21, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsAli Mostashari était en parfaite santé et sans maladie sous-jacente

Ali Mostashari était en parfaite santé et sans maladie sous-jacente

Ali Mostashari était en parfaite santé et sans maladie sous-jacente

Ali Mostashari qui est tombé martyr lors de l’attaque d’Achraf-3 le 20 juin 2023 en Albanie, était selon les documents médicaux, en parfaite santé et n’avait aucune maladie sous-jacente.

Des tests cardiaques périodiques incluant ECG et tapis roulant en novembre 2022, soit sept mois avant sa mort, montrent qu’il ne souffrait d’aucune complication cardiaque. De plus, tous les tests qu’il avait passé ces 18 derniers mois, y compris les tests de la thyroïde, de la fonction rénale, de la fonction hépatique, du cholestérol, du diabète, du cancer du côlon et du système digestif, prouvent qu’il est en parfaite santé. Les documents de ces tests sont disponibles et peuvent être présentés à n’importe quelle autorité internationale.

Contrairement à ce qui est dit, il n’avait pas 78 ans. Il est né en 1967 comme indiqué sur la carte de séjour qui lui a été délivrée le ministère de l’Intérieur albanais en 2020.

La Résistance iranienne est prête pour une enquête internationale sur son martyre.

En plus de fournir tous les documents médicaux, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, les témoins de la scène, les médecins d’Achraf et les commissions judiciaire et sanitaire du Conseil national de la Résistance coopéreront à cette enquête.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 juillet 2023