mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVideo - 221 députés européens dénoncent les violations des droits de l’homme...

Video – 221 députés européens dénoncent les violations des droits de l’homme en Iran et demandent un changement démocratique

Dans une déclaration signée par plus de 220 membres du Parlement européen et envoyée aujourd’hui à la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, 221 députés européens dénoncent de flagrantes violations des droits de l’Homme en Iran et appellent le régime iranien à « mettre fin aux exécutions, à libérer les prisonniers politiques, à arrêter la répression des femmes et à respecter les droits et libertés du peuple iranien » .

Les eurodéputés qui représentent tous les groupes politiques au Parlement européen et sont issus des 28 Etats membres de l’Union européenne précisent : « L’Iran doit se conformer à toutes les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU à l’égard de son programme nucléaire et devrait répondre à toutes les questions de l’AIEA en suspens tout en permettant des inspections de tous ses sites militaires et non-militaires, qu’ils soient déclarés ou non. »

«Nous sommes extrêmement préoccupés par les cas de violations des droits de l’homme en Iran, les récentes arrestations de militantes politiques et l’augmentation soudaine des exécutions, surtout après l’accord préliminaire sur le nucléaire d’avril dernier, » déclare Gérard Deprez, président de l’intergroupe informel du Parlement européen « Friends Of a Free Iran. « Ce qui se passe aujourd’hui en Iran est totalement incompatible avec nos principes démocratiques en Europe. Par conséquent, toute expansion des relations avec l’Iran doit être conditionnée à une nette amélioration des droits de l’homme. »

Gérard Deprez précise que la déclaration signée par 221 députés européens a été envoyée à Mme Mogherini, lui demandant d’adopter une politique de fermeté envers l’Iran.

« L’Iran est au cœur de la crise dans cette région et ne fait pas partie de la solution. Si le fondamentalisme et l’extrémisme doit être déraciné dans cette région, l’influence et l’interférence destructive de l’Iran doivent cesser. » déclarent les députés européens, affichant de la méfiance à l’égard du rôle joué par l’Iran dans la toute la région du Moyen-Orient.

Les parlementaires européens ont exprimé leur soutien à un plan alternatif présenté par le chef de l’opposition iranienne pour l’avenir de l’Iran, Mme Maryam Radjavi, qui appelle à «une république démocratique et pluraliste fondée sur le suffrage universel, la liberté d’expression, l’abolition de la torture et de la peine de mort, la séparation de l’Église et de l’État , un Iran non-nucléaire, un système judiciaire indépendant, le respect des droits des minorités, la coexistence pacifique dans la région, l’égalité des sexes et l’engagement au respect de la Déclaration universelle des droits de l’homme. »

Ils ont également appelé à la protection de dissidents iraniens qui sont détenus dans des conditions analogues celles de prisionniers dans un camp en Irak. « La protection des résidents du camp Liberty doit être assurée et garantie par l’Irak, les Etats-Unis et les Nations Unies. Le Camp Liberty doit être reconnu comme un camp de réfugiés et son encerclement, en particulier le blocus médical, doit être révoqué dans son intégralité » .

Les signataires de la déclaration comprennent 4 vice-présidents du Parlement européen ainsi que 16 présidents de commissions et de délégations.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe