vendredi, avril 19, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceTous les partis politiques représentés au Parlement soutiennent la Résistance iranienne

Tous les partis politiques représentés au Parlement soutiennent la Résistance iranienne

Conférence du 12 juillet 2005 – Paris Dans notre soutien à la Résistance iranienne qui pour moi est vraiment le symbole de toute résistance face à un pays où la démocratie n’a évidemment aucun sens.
Marc Reymann, deputé UMP
Conférence du 12 juillet 2005 – Paris
 

Dans notre soutien à la Résistance iranienne qui pour moi est vraiment le symbole de toute résistance face à un pays où la démocratie n’a évidemment aucun sens.

Marc Reymann, deputé UMP
Conférence du 12 juillet 2005 – Paris

Je suis également membre du Conseil de l’Europe, un organisme que peu de gens connaissent, qui réunit 46 pays, près d’un milliard d’hommes et dont le rôle essentiel est le respect des droits de l’homme et le contrôle des élections démocratiques dans les 46 pays. Nous sommes évidemment là au cœur du sujet.
En tant que membre de la Commission des affaires étrangères, je souscris entièrement à ce que vient de dire Monsieur Bonnet. La politique étrangère sous la cinquième République est du ressort, de fait, de l’exécutif. Et pour ma part, je serai très bref en disant que je vais essayer de bousculer un petit peu les habitudes de la Commission des affaires étrangères et je poserai par conséquent à la rentrée d’octobre une question, à notre nouveau ministre des affaires étrangères Douste-Blazy qui est un de mes amis, concernant la nouvelle politique française vis-à-vis de l’Iran, ce qui me parait absolument être fondamental.

A cet effet, il est quand même très intéressant de constater que tous les partis politiques représentés au Parlement soutiennent la Résistance iranienne. Je voudrais simplement rappeler que lors d’un dernier séjour de notre collègue la sénatrice Madame Durieux en Iran, elle m’a rapporté un journal iranien, c’était avant les dernières élections où tous les parlementaires français étaient photographiés avec un sous-titre : "Ils sont tous à éliminer". Cela me conforte d’autant plus dans notre soutien à la Résistance iranienne qui pour moi est vraiment le symbole de toute résistance face à un pays où la démocratie n’a évidemment aucun sens. Alors, vous pouvez compter sur moi pour poser cette question à notre nouveau ministre des affaires étrangères, c’est en liaison avec des intérêts économiques évidement que vous n’ignorez pas, mais je crois que nous sommes maintenant arrivés à un stade où nous ne pouvons plus nous croiser les bras et pousser des cris de protestation. Il faut agir au niveau de la politique de notre pays