mercredi, février 28, 2024
AccueilActualitésActualités: AchrafSoutien arabe et irakien aux résidents d'Achraf et Liberty

Soutien arabe et irakien aux résidents d’Achraf et Liberty

CNRI – 19/07/2012 – Des pressions inhumaines contre les résidents d’Achraf et Liberty

– L’Association des avocats égyptiens : Les mesures inhumaines du gouvernement irakien à l’encontre des résidents du camp Liberty sont menées sur injonction du régime clérical en Iran. L‘Association des avocats égyptiens pour la défense des résidents d’Achraf appelle l’ONU, l’Union Européenne et les États-Unis à intervenir immédiatement pour mettre un terme à ces mesures.

– L’Association des avocats arabes pour la défense des résidents du camp Liberty : La violation des droits des résidents du camp Liberty, allant jusqu’à empêcher l’entrée des denrées alimentaires, est des plus graves. Les avocats arabes exhortent tous les pays et les organisations internationales à faire preuve de fermeté pour garantir leurs droits en vertu de l’article 25 du Programme des Droits Humains International de 1948.

– L’Association des écrivains kurdes irakiens : Tout en condamnant l’interdiction d’entrée de denrées  alimentaires au camp Liberty, nous appelons le gouvernement américain à convaincre le gouvernement irakien de se conformer à ses engagements et de respecter la législation des droits humains et internationaux. Assurément, la mise en œuvre de l’ordonnance de la cour d’appel de Washington par le Département d’État constitue un facteur important pour atteindre une solution pacifique.

– L’Association de la jeunesse libre d’Irak : Les résidents d’Achraf sont les hôtes chéris du peuple irakien et le traitement inhumain qui leur est réservé est totalement insupportable et inacceptable. Nous appelons, en tant que mesure importante et nécessaire, à régler immédiatement les problèmes des services publics concernant le camp Liberty, tels que l’eau et l’électricité.

– Les Conseils municipaux de la province de Diyala en Irak : De concert avec les voix de 70 députés irakiens, nous réitérons que faute de reconnaître Liberty comme un camp de l’ONU, le plan de transfert des résidents d’Achraf doit être interrompu.

– L’Association des travailleurs libres de Diyala : Depuis plus de 25 ans, nous vivons avec les Iraniens installés à Achraf,et durant tout ce temps, nous n’avons vu que de la gentillesse et de l’amitié de leur part. Nous déclarons notre opposition absolue au plan voué à l’échec de transfert des résidents d’Achraf vers Liberty et considérons les États-Unis comme responsables de la protection de ces résidents.