samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsManifestations de solidarité avec le mouvement de recherche de justice pour les...

Manifestations de solidarité avec le mouvement de recherche de justice pour les victimes du massacre de 1988

CNRI – Manifestations de solidarité des iraniens épris de liberté et des partisans de l’OMPI (MEK) avec le mouvement de recherche de justice pour les victimes du massacre de 1988

Le samedi 8 octobre, un grand groupe d’iraniens épris de liberté et de partisans de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI/MEK) ont organisé à Oslo une exposition photo sur le
massacre de 30.000 prisonniers politiques (pour la plupart des membres et partisans de l’OMPI) à l’été de 1988 en Iran, pour exposer les crimes contre l’humanité du régime théocratique.

 

Au cours d’un discours au rassemblement, le représentant d’Amnesty International en Norvège, Mme Astri Madland, a déclaré sa solidarité avec la Campagne de recherche de justice et a affirmé : « En
tant que représentant d’Amnesty International à Lyngdal, je veux affirmer mon soutien à ce qui est écrit dans ce papier (Contentieux de recherche de justice). Amnesty International approuve
l’accent mis sur la question des droits de l’homme en Iran et condamne les violations des droits de l’homme en Iran et les évènements qui s’y sont déroulés. La campagne internationale a annoncé
que plus de 30.000 prisonniers politiques ont été exécutés (en 1988) en Iran et je crois que tous les crimes contre l’humanité doivent faire l’objet d’une enquête et les commanditaires et auteurs
de ces crimes doivent être traduits en justice. »

Parallèlement, les partisans de la Résistance iranienne aux Pays-Bas ont organisé un rassemblement en face du Parlement des Pays-Bas à la Haye le samedi 8 octobre, pour protester contre la vague
croissante des exécutions effectuées par le régime cruel des mollahs en Iran. Les participants ont déclaré leur solidarité avec la Campagne de recherche de justice sur le massacre en 1988 de 30
mille prisonniers politiques en Iran et ont exigé le procès des responsables du régime des mollahs pour crimes contre l’humanité.

Au Canada, les iraniens épris de liberté et les partisans de l’OMPI (MEK) ont organisé une manifestation le jeudi 6 octobre 2016 à travers le Parlement Fédéral à Ottawa pour exprimer leur
solidarité avec le mouvement de recherche de justice et ont appelé à une fin des exécutions en Iran. Ils ont exigé le procès des auteurs du massacre de 1988 devant les tribunaux internationaux et
ont encouragé la reconnaissance ainsi que l’enregistrement officiel de ce crime contre l’humanité dans la résolution annuelle de l’ONU sur les droits de l’homme.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe