mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'ancien ministre canadien Tony Clement: Un nouvel Iran est à nos portes

L’ancien ministre canadien Tony Clement: Un nouvel Iran est à nos portes

L'ancien ministre canadien Tony Clement : Un nouvel Iran est à nos portes

Tony Clement, ancien ministre canadien la Santé et de l’Industrie, a prononcé un discours de soutien au peuple iranien et à la Résistance dirigée par Maryam Radjavi, dans leur combat pour obtenir justice pour les victimes des crimes contre l’humanité et le génocide perpétré par les mollahs en 1988 en Iran. Dans son intervention au Sommet mondial pour un Iran libre, le 3 juillet au siège du Conseil national de la Résistance iranienne à Auvers sur Oise, Paris, l’ancien président du Conseil du Trésor du Canada a déclaré :

Madame Radjavi, merci pour votre travail et votre leadership. Bravo. Je voudrais rendre hommage au CNRI et à l’OMPI pour avoir maintenu vivace la lumière sur la situation en Iran afin que nous n’oublions jamais toutes ces victimes. Nous n’oublions jamais, et cela oblige à plus d’action.

Je pense qu’il est important de dire que ce gouvernement iranien est dangereux, on pourrait penser qu’avec tout le pouvoir dont ils disposent, ils géreraient un peu mieux les choses, mais non, non, ils ne le font pas.

Bien sûr, les Canadiens ont une expérience personnelle à cet égard. Lorsqu’ils ont abattu le vol ukrainien 752, tuant 176 civils innocents, dont 63 Canadiens, dans le ciel de Téhéran au début de 2020. Alors, le monde a demandé, comment cela a-t-il pu arriver ? La réponse du gouvernement iranien a été : oups, nous pensions que c’était un missile de croisière !

Vous savez, il faut une certaine incompétence pour penser que c’est votre meilleure défense contre l’accusation des innocents qui meurent dans votre propre ciel.

N’oublions pas non plus, car je sais que beaucoup de choses se sont passées depuis le début de 2020, que le même gouvernement iranien, lorsque le COVID ravageait sa propre population, a nié que c’était un problème. Cela ne pouvait pas venir de Chine, disaient-ils. Ce doit être un complot de l’Amérique. Le résultat a été au moins 150 000 décès en Iran à cause du COVID, dont beaucoup auraient pu être évités si le gouvernement iranien avait pris cela au sérieux.

Pourquoi est-ce que je parle autant de leur incompétence ? Je le dis parce que cela nous donne de l’espoir. Ils ne sont pas infaillibles et ils seront vaincus par une combinaison des actions des Iraniens, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Iran. Et oserais-je dire, parce que cela se produit tout le temps à travers l’histoire, sous le poids de leur propre idiotie et incompétence.

Oui, nous devons pleurer ceux qui ont perdu la vie et leurs moyens de subsistance. Mais ne désespérez pas. Parce que la victoire, l’espoir et un nouvel Iran sont à nos portes.