vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Célébration du 29 octobre, jour de Cyrus le Grand

Iran : Célébration du 29 octobre, jour de Cyrus le Grand

Iran : Célébration du 29 octobre, jour de Cyrus le Grand
Le tombeau de Cyrus le Grand à Pasargades, un site archéologique de la province de Fars en Iran.

Cyrus a été un grand défenseur de la liberté, de la justice et des Droits de l’Homme pendant l’une des périodes les plus sombres de l’histoire de l’humanité.

Au plus fort de l’esclavage, Cyrus a réclamé la liberté de croyance et de religion.

En 538 avant J.-C., il a libéré des dizaines de milliers d’adeptes de la foi juive, que Nabuchodonosor avait capturés lors de raids répétés sur Jérusalem, réduits en esclavage et jetés dans les donjons de Babylone.

À la même époque, Cyrus a publié sa célèbre déclaration des Droits de l’Homme, qui est conservée dans son cylindre original d’argile cuite au British Museum.

La déclaration dit en partie : « Lorsque je suis arrivé à Babylone, j’ai fait du palais royal le siège de mon pouvoir avec fierté et joie… Ma grande armée a traversé la ville de Babylone sans être dérangée. Je n’ai permis à personne de terroriser le pays de Sumer et d’Akkad. J’ai considéré les besoins de Babylone et de tous ses lieux de culte et j’ai essayé d’améliorer leur condition. J’ai enlevé le joug répugnant du peuple de Babylone. J’ai reconstruit leurs maisons en ruine, j’ai mis fin à leurs misères… J’ai restauré les villes saintes au-delà du Tigre, dont les sanctuaires étaient en ruines depuis longtemps, et j’ai remis les corps des dieux qui étaient parmi eux à leur place et dans une demeure stable. Je leur ai donné une place. J’ai rassemblé tous leurs habitants et leur ai rendu leurs maisons… »

Iran : Célébration du 29 octobre, jour de Cyrus le Grand
Cylindre de Cyrus

En raison de ces réalisations, ce grand personnage historique est loué dans les livres saints avec les expressions les plus belles et les plus puissantes. Dans la Torah, il est désigné comme le « Messie« , et le Coran l’identifie avec un titre qui était déjà connu parmi les gens, en particulier les Juifs : « Dhu al-Qarnayn« .

Cyrus ne ressemble en rien aux despotes et aux tyrans qui ont gouverné le peuple iranien ces derniers temps. Sa conduite n’a aucune similitude avec leurs actions. Pour cette raison, même si le peuple iranien rejette depuis longtemps le concept de monarchie, il le respecte.

Il est naturel que les mollahs, dont le bilan de 44 ans n’est constitué que de répression, d’effusion de sang, de pillage et de discrimination, soient hostiles aux défenseurs de l’humanité, des Droits de l’Homme et de la liberté de pensée et de religion. Ils ont essayé d’effacer la conscience de notre peuple que leur nation, il y a plus de deux mille cinq cents ans, était un héraut de la justice et de la libération pour elle-même et d’autres nations opprimées.

Ces dernières années, le peuple iranien a célébré ce jour comme un symbole d’opposition au pouvoir des mollahs et s’est rassemblé sur la tombe de Cyrus à Pasargård pour célébrer la liberté, bien que le régime ait fermé les routes et arrêté les gens pour tenter de l’empêcher.

Cette année, cette cérémonie aura lieu alors que le peuple iranien continue de protester pour la liberté, en scandant des slogans tels que « A bas Khamenei » et « A bas l’oppresseur, qu’il s’agisse du Shah ou du Guide Suprême ». Ce soulèvement s’est poursuivi sans relâche au cours des six dernières semaines malgré la répression des mollahs, et il est devenu plus clair que jamais qu’il existe de réelles perspectives pour la fin du régime répressif et l’établissement d’une république et d’un gouvernement démocratique qui incarne les libertés essentielles pour lesquelles Cyrus était un évangéliste.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe