vendredi, avril 19, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceExpositions du maire de Téhéran contre l’OMPI sur ordre de Khamenei

Expositions du maire de Téhéran contre l’OMPI sur ordre de Khamenei

Expositions du maire de Téhéran contre l’OMPI sur ordre de KhameneiExpositions du maire de Téhéran contre l’OMPI sur ordre de Khamenei et en représailles au boycott de la farce électorale

Alors que les dirigeants du régime des mollahs ne peuvent cacher leur frayeur face au boycott national des élections, Khamenei a ordonné à Alireza Zakani, le maire voleur et criminel de Téhéran, d’organiser en même temps que la farce électorale des expositions contre les Moudjahidine du peuple (OMPI) et la Résistance iranienne.

L’une de ces expositions devrait débuter le mardi 27 février à Farhangsarai, dans le 15e arrondissement de Téhéran. L’adjoint à la culture du maire, Zibaïnejad, a annoncé que cette exposition se déroulerait à Shahr-e-Shohada. Selon l’agence Isna du 17 février, il a déclaré que puisque des documents contre l’OMPI seront présentés pour la première fois dans cette exposition, il y aura une cérémonie d’ouverture séparée.

Selon le programme prévu par la municipalité, une autre exposition contre l’OMPI aura lieu à Farhangsarai de Khavaran. Les autorités envisagent de placer des urnes dans ces expositions afin de cacher le vide des bureaux de vote. Certains agents et mercenaires ont été employés sous le titre d’artistes et de documentaristes pour organiser ces expositions.
Le mollah Moghadassi, organisateur de la prière du vendredi d’aujourd’hui, à Téhéran (23 février 2024), qui implorait de participer aux élections, a reconnu le boycott sans précédent de cette mascarade et a déclaré : « J’étais en réunion et quelqu’un a déclaré : mon frère dit de ne pas voter, mon fils dit de ne pas voter, celle-là dit mon mari a dit de ne pas voter, j’ai dit très bien, le bon sens dit de voter ! »

Le journal gouvernemental Jahan Sanat écrivait le 22 février : « Une partie importante de la société est orientée vers une sorte de réticence politique et de distance à l’égard des élections… Les sondages menés sous le contrôle des instances dirigeantes confirment également ce que prédisent les observateurs extérieurs au gouvernement. » Selon Jahan Sanat, le sondage de la radiotélévision du régime « a estimé le taux de participation à Téhéran à 18% » et le sondage d’une autre agence gouvernementale « a estimé la participation à Téhéran à 16% ». Ce journal a évalué ces sondages « avec une vision trop positive » et a estimé que le taux de participation réel était inférieur.

Ce n’est pas sans raison que le commandant des pasdarans, Salami, a supplié et déclaré: « Venez aux urnes vendredi pour faire plaisir à Dieu et pour soutenir la patrie, l’islam, le guide suprême de la révolution et des croyances » (site officiel Entekhab 22 février).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 février 2024