samedi, décembre 10, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : le régime empêche commémorer le souvenir d'un poète renommé

Iran : le régime empêche commémorer le souvenir d’un poète renommé

Ahmad ShamlouCNRI – La dictature des mollahs en Iran a empêché une cérémonie de commémoration samedi 24 juillet en l’honneur d’un célèbre poète décédé il y a dix ans. Un nombre important de personnes et d’admirateurs se sont rassemblés sur la tombe d’Ahmad Shamlou, mais les agents des Forces de Sécurité de l’Etat (FSE) et les agents en civil ont empêché la cérémonie d’avoir lieu. Les agents étaient postés sur la route qui mène au cimetière Emamzadeh Taher et dans ses environs dès le matin. Ils menaçaient les personnes qui souhaitaient se rendre sur la tombe de Chamlou.

Samedi, l’agence de presse officielle ILNA a fait état des mesures répressives et écrit : «Cette cérémonie a eu lieu à un moment où depuis les premières heures les Forces des FSE ont cherché à contrôler et empêcher le rassemblement des partisans du poète, invitant la foule à quitter la zone. »

La veuve de Chamlou, Aïda, a déclaré : « Avec plusieurs de ceux qui aimaient ou étaient proches de Chamlou, nous étions sur sa tombe comme nous le faisons chaque année, mais [les agents régime] nous ont dit de partir. Nous voulions faire des prières et réciter des poèmes pour rendre son âme heureuse. Mais, ils ne nous ont pas autorisés à le faire, et j’ai donc dû partir dès le début. »

Ahmad Shamlou est né le 12 décembre 1925 à Téhéran dans une famille de classe moyenne. Jeune homme, il a été arrêté pour ses activités politiques contre la dictature de Reza Khan en 1942, et une seconde fois en 1954 par le coup d’Etat de Mohammad Reza Pahlavi. Sous le régime des mollahs, il a fait face à une multitude de problèmes et de restrictions sur son travail de la part du régime.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe