mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Le gouvernement de Rohani ne reconnaît pas le rapporteur spécial...

Iran : Le gouvernement de Rohani ne reconnaît pas le rapporteur spécial de l’ONU

CNRI – Le jeudi 24 octobre, le gouvernement du mollah Rohani a violemment réagi à la publication du nouveau rapport du rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme en Iran, disant que l’Etat iranien « ne reconnaît pas le rapporteur de l’ONU».

Dans un rapport présenté le mercredi 23 octobre à l’Assemblée générale de l’ONU, Ahmad Shaheed a souligné qu’on ne voit « aucun signe » d’amélioration de la situation des droits de l’Homme en Iran.

Selon l’agence Isna, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Marzieh Afkham, a affirmé : « Désigner un rapporteur spécial des droits de l’Homme pour l’Iran est une insulte à la grande nation iranienne. »

Depuis l’arrivée au pouvoir de Rohani, Ahmad Shaheed, le rapporteur spécial de l’ONU, a voulu à deux reprises se rendre en Iran. Mais Rohani a opposé une fin de non recevoir à ses demandes.

La porte-parole a renchéri en disant que « des groupes terroristes et violents » sont les sources de ses rapports.

Ahmad Shaheed a précisé : « En 2012, les instances de l’ONU qui travaillent dans le domaine des droits de l’Homme ont envoyé 28 lettres à la République islamique, mais elle a seulement répondu à huit de ces lettres et les demandes de visas du personnel de l’ONU souhaitant se rendre en Iran sont restées sans réponse. »