mercredi, février 28, 2024
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Condamnation à mort d’une jeune femme à la suite d’une...

Iran : Condamnation à mort d’une jeune femme à la suite d’une accusation de meurtre non prouvée

CNRI – Les mollahs veulent exécuter Farzaneh, une jeune femme de 26 ans, le 2 février. Elle a été accusée d’homicide. Or, cette accusation n’a jamais été étayée par aucune preuve tangible.

Un média officiel en Iran a rapporté le 10 janvier que Farzaneh est accusée d’avoir assassiné son mari en 2008. Mais cette jeune femme insiste qu’elle n’a rien à voir avec ce meurtre.

Farzaneh a été mariée de force à l’âge de 15 ans. Lorsque son mari a été tué il y a 6 ans, on l’a soudain désignée comme la coupable.
Les journaux gouvernementaux en Iran ont publié hier des articles avec des titres du genre : « Le compte à rebours pour l’exécution de la mariée de 15 ans a démarré ».

Actuellement, les proches de Farzaneh tentent d’obtenir le pardon de la famille de la victime, afin de faire annuler cette peine de mort.
La peine capitale permet aux mollahs d’entretenir un climat de terreur dans la société iranienne.