mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsPoursuite des grèves et manifestations à Kazeroun, Baneh, Ispahan, Ahvaz et dans...

Poursuite des grèves et manifestations à Kazeroun, Baneh, Ispahan, Ahvaz et dans d’autres villes d’Iran

kazeroun-iran

Soulèvement en Iran – No. 147
Le vendredi 27 avril, des milliers d’habitant de Kazeroune (au sud de l’Iran) ont marché de la place principale jusqu’à l’esplanade de la prière du vendredi des mollahs en scandant, « Si nous sommes trahis, nous résisterons », « Nous n’acceptons pas la séparation de notre ville ». Les manifestants ont appelé à la démission du gouverneur.

Ce rassemblement de protestation a eu lieu alors que le régime des mollahs a arrêté plusieurs jeunes lors de raids nocturnes aux domiciles des contestataires afin d’intensifier l’atmosphère de terreur et empêcher la poursuite des protestations qui continuent depuis une dizaine de jours.

Iran, Kazeroun, le 27 avril, les manifestants reviennent à nouveau

Les commerçants et bazaris de Baneh (dans le Kurdistan iranien) ont poursuivi leur grève pour le treizième jour consécutif contre les politiques d’extorsion du régime. La nuit précédente, les habitants de cette ville se sont rassemblés dans le gouvernorat et ont exigé la destitution du gouverneur. La population de Baneh a également protesté contre la pauvreté et la misère en étalant symboliquement une nappe vide sur la rue principale. Des enfants ont également assisté à ce rassemblement avec des banderoles sur lesquelles étaient écrit : « Papa n’a pas de pain, notre nappe est vide. »

Iran, 26 avril A Baneh au Kurdistan d'Iran, la grève des commerçants en est à son 12e jour

Des agriculteurs désespérés de Shatour (à l’est d’Ispahan) ont détruit, dans la nuit du jeudi 26 avril, vingt vannes d’eau de Faizabad en signe de protestation contre le non-respect de leur droit à l’eau. Ces vannes appartiennent à des tuyaux qui transportent l’eau vers des destinations autres que les terres agricoles.

Les salariés de l’aciérie de Qazvin (nord), dont le salaire et les primes d’assurance n’ont pas été payés depuis l’année dernière, ont protesté jeudi pour une troisième journée devant le bureau du député des mollahs. La veille, ils s’étaient rassemblés devant le gouvernorat de Qazvin.

Le jeudi 26 avril, à Ahvaz, les déposants de l’établissement financier Arman Vahdat se sont rassemblés devant son siège social pour protester contre la spoliation des déposants. La veille, ils s’étaient rassemblés devant la succursale Naderi en scandant : « Qu’est-ce que vous avez fait de notre argent ? » « Remboursez notre argent ! »

A Kerman, les déposants de l’établissement financier Caspien se sont rassemblés devant son siège social et exprimé leur colère contre les autorités du régime qui les ont spoliés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 avril 2018

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe