samedi, janvier 28, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafManifestation de milliers d’Iraniens à Berlin

Manifestation de milliers d’Iraniens à Berlin

Appel à l’intervention urgente de l’ONU et des USA pour sauver les sept otages

Samedi 5 octobre, des milliers d’Iraniens sympathisants de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran ont manifesté à Berlin pour appeler l’ONU, le gouvernement américain et le gouvernement allemand à sauver sept Achrafiens enlevés le 1 septembre et retenus en otages par les forces spéciales irakiennes dépendant de Nouri Maliki.

La manifestation a commencé devant l’ambassade des Etats-Unis, en présence des Iraniens qui mènent une grève de la faim pour protester contre le massacre d’Achraf. Des centaines de personnes au camp Liberty (où se trouvent les réfugiés iraniens en Irak), à Berlin, Londres, Genève, Ottawa et Melbourne, mènent une grève de la faim depuis le 1er septembre pour obtenir la libération des otages.

Les manifestants ont annoncé que le gouvernement américain devait immédiatement exiger du pouvoir irakien la libération des otages, six femmes et un homme, qui bénéficient du statut de « personnes protégées » en vertu de la 4e convention de Genève et qui relèvent de la compétence du HCR selon le droit international. L’ONU et les USA savent parfaitement que les forces spéciales de Nouri Maliki, à la demande du régime iranien, ont attaqué Achraf, massacré 52 habitants sans défense, enlevé sept personnes et les détiennent dans la Zone verte de Bagdad.

Les Iraniens ont fait savoir que selon des informations précises et les déclarations d’organes internationaux, les sept otages vivent dans les pires conditions et sous la menace sérieuse d’une déportation en Iran.

Les manifestants ont rappelé que le gouvernement américain a une responsabilité directe et précise vis-à-vis des sept otages puisqu’il leur a donné des assurances écrites de les protéger. Une responsabilité soulignée il y a deux jours par des sénateurs américains du plus haut rang, comme les sénateurs Robert Menendez et John McCain. Le silence et l’inaction du gouvernement américain et de l’ONU par rapport au sort des otages est inacceptable et injustifiable. Cela revient à collaborer avec les criminels et à préparer le terrain à des massacres de plus grande ampleur.

Les sympathisants de la Résistance iranienne, venus de toute l’Allemagne pour manifester à Berlin ont vivement condamné le silence et la passivité du gouvernement allemand par rapport au massacre du 1 septembre à Achraf, d’autant plus qu’après les USA et l’Iran, il est un des plus grands partenaires commerciaux de l’Irak. Grâce à l’ampleur de ses relations avec ce gouvernement, il peut facilement faire pression sur lui pour faire libérer les otages. L’Allemagne qui peut agir via l’ONU et l’Union européenne, n’a malheureusement entrepris aucune action.

Les Iraniens ont demandé à l’ONU d’installer en permanence une équipe d’observateurs et une unité de casques bleus à Liberty pour y garantir la protection de 3000 réfugiés iraniens sans défense en Irak.

 

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 octobre 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe