lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsPlus de 310.400 décès dus au coronavirus en Iran

Plus de 310.400 décès dus au coronavirus en Iran

· Reïssi, porte-parole du Centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) : La maladie ne cesse de s’intensifier en Hormozgan et au Sistan-Baloutchistan. Les provinces de Kerman et Bouchehr doivent faire preuve de beaucoup plus de prudence. (Agence Isna, 12 juin 2021)

· Le directeur du réseau de santé de Qeshm : Les lits dans les trois services de l’hôpital du Saint Prophète sont remplis de malades du coronavirus et c’est un signal d’alarme. (Agence Tasnim, 12 juin 2021)

· La faculté de médecine d’Ardebil : ces derniers jours, les sièges électoraux sont devenus la principale source d’épidémie de coronavirus et nous voyons tomber malades les gens présents dans les réunions électorales. (Agence Tasnim, 12 juin 2021)

· Le chef du Centre de santé d’Ahwaz-ouest : Nous avons correspondu à plusieurs reprises avec les sièges électoraux à propos du respect des protocoles sanitaires et nous les avons informés des procédures sanitaires. (Agence de la radiotélévision officielle, 12 juin 2021)

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 12 juin 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est supérieur à 310.400.

Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 72.736, Ispahan 20.825, Khouzistan 19.481, Khorassan-Razavi 18.870, Lorestan 12.340, Mazandaran 12.315, Fars 10.377, Guilan 10.366, Qom 9740, Sistan-Baloutchistan 7211, Kerman 6953, Hormozgan 4120, Ardebil 3850, Qazvine 3589 et Bouchehr 3259.

Alors que de plus en plus de personnes sont victimes du coronavirus en raison de la politique criminelle et prédatrice du régime, Rohani a déclaré aujourd’hui que son gouvernement « a été sans précédent dans l’histoire de l’Iran en termes de santé, et si vous avez une critique, faites-là. Apportez l’histoire de l’Iran, tournez les pages depuis l’époque des Achéménides. Le nombre total de lits d’hôpitaux dans l’histoire de l’Iran jusqu’au début du 11e gouvernement était d’environ 90.000, et à la fin de ce gouvernement, nous allons livrer environ 160.000 lits. »

« À partir du jour où nous avons découvert que le virus était entré dans le pays, nous n’avons pas hésité un instant à informer », a-t-il déclaré à propos des chiffres truqué du régime sur le coronavirus. « L’Iran a été l’un des pays les plus réguliers à annoncer des chiffres précis. Sur la base de cette même norme internationale, nous avons annoncé le taux de mortalité avec précision, quotidiennement et sans interruption. C’était une information transparente. C’était l’un des plus grands honneurs du douzième gouvernement et du ministère de la Santé. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 12 juin 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe