vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 357.200 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 357.200 décès dus au coronavirus

· Le président de l’Association des soins intensifs : Le système médical du pays s’est effondré, des patients avec 50 % d’oxygène sont admis dans le service où l’on attend que la mort du patient. (Khabar Online, 11 aout 2021)

· Alireza Zali, chef du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) à Téhéran : On ne s’attend pas à un changement radical dans les prochains jours. Hier, il y avait 22.700 patients ambulatoires dans la province de Téhéran. (Agence Isna, 11 aout 2021)

· La faculté de médecine de Machad : actuellement, le nombre de décès dus au coronavirus à Machad est passé à plus de 200 personnes par jour. (Agence Irna, 11 aout 2021)

· Un personnel médical de l’hôpital Ghaem à Machad : Les morgues de l’hôpital sont pleines de cadavres. On peut appeler ça un tsunami de morts. (Eqtessad Online, 11 aout 2021)

· Un député des mollahs de la province de Guilan : En raison du manque de lits dans les hôpitaux, des patients sont hospitalisés dans la rue. (Agence Isna, 11 aout 2021)

· Maryam Radjavi : Avec ses condoléances à l’ensemble des Iraniens, en particulier aux habitants de Machad, elle a déclaré : « En raison des politiques prédatrices et criminelles du régime, l’Iran compte le plus grand nombre de victimes au monde. Une grande partie de la catastrophe était évitable et Khamenei en était directement responsable. C’est un crime contre l’humanité et les dirigeants du régime doivent être traduits en justice. »

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé ce 11 août 2021, que le nombre de décès dus aux coronavirus dans 547 villes est de plus de 357.200. Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 83.846, Ispahan 24.070, Khouzistan 22.526, Khorassan-Razavi 22.035, Mazandaran 13.870, Azerbaïdjan occidental 12.838, Fars 12.387, Guilan 11.635, Sistan-Baloutchistan 10.505, Alborz 10.468, Qom 10.445, Kerman 8963, Golestan 8450, Hamedan 7318, Markazi 7123, Yazd 6248, Hormozgan 6175, Kurdistan 5802, Semnan 5570, Ardebil 4340, Bouchehr 4129, Zandjan 3765 et Kohguilouyeh-Boyer-Ahmad 2729.

Aujourd’hui, Khamenei, par peur des soulèvements et des manifestations de colère, a fait marche arrière sur l’interdiction d’importer des vaccins et a déclaré : « Les vaccins doivent être fournis de toutes les manières possibles, qu’ils soient importés ou produits dans le pays. » Malgré les demandes répétées des médecins et des experts pour un confinement complet, Khamenei a déclaré que le problème demande « une expertise et doit être étudié au CNLC ».

En outre, il a insisté pour que se tiennent les cérémonies collectives du mois de deuil religieux de Moharram, et a déclaré que la nation et le pays, (lire la dictature religieuse) « ont besoin de ces assemblées bénies ».

La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi, a exprimé ses plus sincères condoléances et sympathies à l’ensemble des Iraniens, en particulier aux habitants de Machad, confrontés à un tsunami de décès en raison des politiques criminelles et prédatrices du régime.

En raison des politiques prédatrices et criminelles du régime, l’Iran compte le plus grand nombre de victimes au monde. Une grande partie de cette catastrophe était évitable. Le régime néfaste du guide suprême est directement responsable de ces décès. Cela relève du crime contre l’humanité, et Khamenei et les dirigeants du régime doivent être traduits en justice pour cela.

 

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne

Le 11 aout 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe